publicité

Plus que quatre jours pour participer au concours « L’Awara dans tous ses états »

Il ne reste plus que quelques jours pour participer au concours « L’Awara dans tous ses états » organisé par la CTG dans le cadre des Journées Goûts et Saveurs 2018. L'objectif de ce concours est de sensibiliser chacun sur ce fruit guyanais emblématique au travers de la photographie.

Affiche du concours photo intitulé « L’AWARA DANS TOUS SES ETATS» organisé par la CTG. © CTG
© CTG Affiche du concours photo intitulé « L’AWARA DANS TOUS SES ETATS» organisé par la CTG.
  • Swann Vincent-Romney (Stagiaire)
  • Publié le
La période de Pâques et du plat traditionnel le bouillon d'awara a beau être passée, l'awara, ce fruit de palmier orangé si apprécié par les petits et les grands est toujours à l'honneur. Dans le cadre des Journées Goûts et Saveurs 2018, la CTG a organisé un concours gratuit et ouvert à tous (à l'exception des photographes professionnels) du 21 mars au 15 avril 2018 dans lequel l'objectif est de mettre en valeur l'awara en photo « L’Awara dans tous ses états », mais pas seulement. Par cette initiative, la CTG a également pour but de sensibiliser la jeunesse guyanaise sur ce fruit emblématique tant dans son milieu environnemental que dans la gastronomie. De nombreux lots sont à gagner (voyage pour deux, tablettes etc ...).

Vous pouvez consultez ici la version PDF du concours.

Sur le même thème

  • culture

    Des livres pour tous les goûts

    Que faut -il emporter dans sa valise en dehors de ses effets, quand on part en vacances? Des livres par exemple. Au fil des week-ends à venir, la 1ère vous propose des ouvrages qui ont comme dénominateur commun d'avoir été écrits par des auteurs de Guyane. Voici les trois premiers.

  • culture

    Silo n’est plus

    Sa chanson Pa Joué Ké Lanmou A est restée gravée dans la tête de nombreux guyanais. Retour sur le parcours du chanteur Silo, décédé mercredi à l’âge de 49 ans.

  • culture

    Une thèse sur le dancehall jamaïcain dissèque les codes de ce style musical venu du ghetto

    Décrypter le dancehall jamaïcain pour dépasser les préjugés. C’est l’objectif d’un maître de conférence de l’université de Guyane, passionné par ce genre musical. Il y a même consacré sa thèse. Loïc Marie-Magdeleine présentait ses réflexions au public.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play