Pollution : les brumes de poussières du Sahara sont de retour

pollution
Pollution Air
©DR
Nouvelle pollution aux particules fines. L'ATMO Guyane le confirme par voie de communiqué. Les brumes de poussières du Sahara sont de retour dans l'athmosphère. Les personnes vulnérables, sensibles aux pics de pollution doivent se prémunir. 
Nouvelle pollution aux particules fines. Depuis hier, les brumes de sable du Sahara touchent encore la Guyane. Cet épisode de pollution devrait perdurer jusqu’en fin de semaine. L'ATMO Guyane détaille les mesures de prévention par voie de communiqué.


Air pollué jusqu'en fin de semaine

Ce mercredi, la situation devrait légèrement s’améliorer sans pour autant revenir à la normale. Cet épisode va durer jusqu’à la fin de semaine.
Depuis le début de l’année, le seuil d'alerte a été dépassé de 31 jours. Normalement, ces pics sont dus aux pollutions dites urbaines, et sont limités par l’Union européenne à 35 jours par an.


Des précautions à prendre 

Il est nécessaire de prendre des mesures de sécurité, pour les publics fragiles : les femmes enceintes, les personnes âgées, les enfants et les personnes souffrants de problèmes respiratoires. Il faut éviter les exercices physiques en plein air et les zones à fort trafic routier. En cas de gêne respiratoire, il est impératif de se rapprocher d'un professionnel de santé. De plus, il est recommandé de privilégier le covoiturage, enfin éviter les travaux et les nettoyages émetteurs de poussières.