publicité

Portraits de femmes : Mariana Royer, PDG d’une entreprise en cosmétique extrait du bois au Québec

Mariana Royer, Guyanaise née à Cayenne en 1981 est chercheure en chimie.  Cette jeune femme réalise une performance exceptionnelle en créant au Québec sa propre  entreprise valorisant la biomasse forestière en y extrayant des molécules destinées à la cosmétique.

  • Aline Belfort
  • Publié le , mis à jour le
Mariana obtient le baccalauréat série S (scientifique) option physique-chimie. Elle souhaite poursuivre des études courtes afin de travailler le plus tôt possible.
La future chercheure obtient son Diplôme Universitaire Technologique (DUT) en  génie chimique et génie des procédés, la maîtrise en procédés physico-chimiques, le master en procédés électrochimiques aux Etats-Unis à l’université de l'Illinois. L’étudiante rentre en vacances en Guyane et c’est là, qu’elle découvrira sa passion. Elle réalise alors, combien la forêt de son pays contient d’inestimables richesses. Mariana soutient, avec brio en 2008, une thèse sur la chimie du bois dans les arbres guyanais à l’université des Antilles et de la Guyane. Thèse pour laquelle elle a été récompensée grâce à la découverte de nouvelles molécules inconnues jusqu’ici par ses pairs. La professeure Stevanovich de l’université Laval au Québec fort intéressée par les travaux de Mariana, l’invite à préparer son post doctorat dans son laboratoire universitaire. C’est ainsi que notre chercheure en chimie arrive au Canada.

Une carrière prometteuse


Mariana étudie le marché d’application de ces molécules. Elle constate que dans les domaines de la pharmacie, des détergents, de l’alimentation animale, la recherche des molécules à partir du bois afin de fabriquer les produits est de plus en plus sollicitée. Et de surcroît, les consommateurs battent en brèche celles à base de pétrochimie et de molécules synthétiques.

La création de l’entreprise Bio ForeXtra


En 2013, volontaire et disposant d’un petit capital, la pionnière Guyanaise démarre sa start-up Bio ForeXtra.
L’entreprise fait aussi du conseil pour les laboratoires. Mariana focusse sur les écorces car le but de son entreprise est de développer des actifs naturels forestiers uniquement à partir de la biomasse et de matières recyclées. Elle prend la décision de s’orienter vers la cosmétique, un marché en développement.  Pour continuer sa recherche, la Présidente Directrice Générale de Bio ForeXtra a dû trouver des financeurs qui croient en son projet. Et, elle en trouve.
L’objectif de notre pionnière est que le produit créé raconte l’histoire des arbres dont il est porteur et explique à quel point il faut les protéger. Le slogan de l’entreprise est : « The tree skin for your skin » .  La jeune femme démontre que l’écorce protège le bois des attaques de l’environnement de la même manière qu’il transfère ses propriétés de défenses sur la peau de l’homme.
Exporter ses produits à l’international, telle est la volonté de la première Présidente Directrice Générale, Guyanaise, d’une entreprise d’ingrédients actifs cosmétiques.


Son activité extra-professionnelle


Mariana n’a qu’une activité extra- professionnelle et elle la vit intensément. Chanteuse lead sous le nom d’artiste Dah Yana, elle dirige avec son conjoint Thierry Debel connu sous le nom  de DJ Pyroman une entreprise de production musicale. La signature tropicalisée et carribéenne de leur groupe musical « I Mighty band » est très présente lors des nombreux événements qu’ils organisent à Québec.

Le parcours de Mariana Royer, première Guyanaise, Présidente Directrice Générale d’une entreprise en cosmétique extrait du bois est un exemple pour la jeunesse. Nous retenons un point fondamental, l’intérêt que l’on porte à son pays peut orienter les choix professionnels. Ils permettent aussi d’être acteur de son propre avenir et de participer, même de loin, au devenir de sa région.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play