publicité

Précarité : le Samu social de Guyane recherche de nouveaux bénévoles.

Depuis mai dernier, le Samu social est à la recherche de nouveaux bénévoles. Ils sont à peine cinq aux cotés des équipes professionnelles alors que la demande de prise en charge est toujours aussi forte. L’association vient en aide aux personnes en situation de grande exclusion sociale.
 

  • Leilia Chérubin Jeannette/MCT
  • Publié le
Le Samu social de Guyane est à la recherche de nouveaux bénévoles. Depuis mai dernier, ils sont à peine cinq aux cotés des équipes professionnelles alors que la demande de prise en charge est toujours aussi forte. L’association vient en aide aux personnes en situation de grande exclusion sociale sur le territoire guyanais. Des activités qui s’articulent autour des maraudes ou encore du Centre d’hébergement et de réinsertion sociale à Cayenne.


Un appel est lancé

Joachim Hyasine est un président préoccupé. Le Samu social de Guyane fait face à un manque de personnel. En cette période de vacances, les bénévoles et professionnels du médico- social se font plus rares. Un appel est lancé pour renforcer les équipes. (salariés et bénévoles infirmiers, aides-soignants, veilleurs de nuit…)
Joachim Hyasine président du Samu social explique : 

"L'urgence des urgences, c'est au moins deux infirmiers et deux techniciens sociaux pour les accompagner". 


Au Centre d’hébergement et de réinsertion sociale, une vingtaine de places existent pour un public en grande précarité. Pour maintenir la qualité de la prise en charge des résidents, le Samu social veut revoir sa copie et mettre en place une vraie stratégie de pérennisation des équipes bénévoles.
Toutes personnes désireuses de prêter main forte à l’association peuvent se rendre au service hébergement du Samu social, lotissement Calimbé à Cayenne.
 
Le Samu social recherche bénévoles

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play