publicité

Le prélévement à la source dès le 1er janvier 2019

Le gouvernement fait sa révolution. Le prélèvement des impôts se fera désormais à la source. Une mesure qui sera effective à partir du 1er janvier prochain. En clair, les impôts seront directement prélevés sur les salaires. Un véritable bouleversement pour le contribuable français. 

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
  • Franck Leconte
  • Publié le
C’est devenu une réalité. Les contribuables français commencent à le percevoir. L’impôt sera désormais prélevé à la source. Pour certains, le prélèvement de l’impôt à la source inquiète, et recèle encore de nombreuses inconnues. Dès 2019, les impôts seront directement prélevés sur les salaires. Sur les fiches de paye s’afficheront les salaires bruts, nets après cotisations sociales et le net après impôt. Actuellement, la campagne a commencé. Rien a changé : il faut déclarer ces revenus encore sur papier et en ligne sur impots.gouv.fr. Dernière limite le 17 mai pour les déclarations papier et le 5 juin pour les télédéclarants. 

Les modalités changent pas le montant de l'impôt 


Le prélèvement à la source ne change pas le montant de l’impôt. Ce qui change ce sont les modalités. En Guyane donc, l’abattement dont bénéficient les foyers imposables est toujours d’actualité. Avec le prélèvement à la source, l’impôt calculé sera payé sur les revenus actuels, et remis à jour en temps réel. A partir du 1er janvier 2019, les impôts sur les salaires de 2019 seront perçus .Les seuls pour qui cela changera sont ceux qui auront bénéficié en 2018 de revenus exceptionnels, et assez importants, cela ne devrait donc concerner en Guyane qu’une infime part de la population.


Des réunions d'information 


A l’issue de la télédéclaration, sur internet donc, le  taux d’imposition sera connu. L’option pour ne pas payer tous les mois sera proposée. Il sera également possible d’appliquer un taux neutre afin de ne pas être connu de l’employeur. Les couples pourront également choisir des taux individualisés, pour éviter que les deux conjoints ne soient prélevés au même taux. Il suffit de s’adresser aux centres des finances publiques dans notre territoire à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni. Le site internet est également bien documenté ainsi que l’appli mobile impots.gouv.
Deux réunions d’information sont également programmées en cette fin de semaine auprès des collectivités.


1 524 086 393

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play