Prélèvement à la source : les employeurs sensibilisés

impôts
Impot
©DR
La semaine dernière se tenait une réunion d’information sur le prélèvement à la source à la chambre de commerce de Cayenne. Les employeurs étaient invités à venir s’informer sur la mise en place du nouveau dispositif et de leur rôle de collecteur.
La semaine dernière se tenait une réunion d’information sur le prélèvement à la source à la chambre de commerce de Cayenne. Les employeurs étaient invités à venir s’informer sur la mise en place du nouveau dispositif et de leur rôle de collecteur.


Dernière ligne droite 

A partir du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source est mis en place dans toutes les entreprises privées. Un passage obligatoire et dont l’objectif principal est de supprimer le décalage actuel d’un an entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt sur le revenu correspondant.
Jean-Paul Catanese directeur régional des Finances Publiques de Guyane explique : 

"Nous sommes sur la dernière ligne droite. On s'est assuré que le taux communiqué par l'administration est bien celui qui a été reçu par les employeurs". 


L'employeur, un collecteur  

L’employeur devient alors un collecteur, et a la responsabilité d’appliquer les taux transmis par l’administration fiscale en retenant le prélèvement à la source sur le salaire net. Les entreprises reverseront l’impôt à l’administration fiscale plusieurs jours après le versement du salaire.
Jean-Paul Catanese directeur régional des Finances Publiques de Guyane précise : 

"Nous sommes prêts, nous travaillons avec nos partenaires, avec la CGSS, les associations et les collectivités. Nous n'avons pas d'inquiétude particulière". 


Le prélèvement à la source pour les salariés des Outre-mer est effectué selon les mêmes modalités que dans l’Hexagone. Toutefois, la grille de taux spécifique prenant en compte l’abattement sur le barème progressif doit être prise en compte.
En Guyane une large majorité du tissu fiscal est non imposable et donc n’est pas concernée par le prélèvement à la source.  


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live