Le président du Suriname Chan Santokhi annonce une dette abyssale de 4 milliards

amazonie
Le futur président du Suriname ?
Chan Santokhi, président du Suriname ©DR
Plus de 4 milliards de dollars, c’est le montant de la dette du Suriname annoncé hier par le nouveau président Chan Santokhi. Face à la presse, le chef de l’Etat surinamais s’est montré très inquiet pour son mandat qui débute.
A peine investi, Chan Santokhi s’attaque au bilan financier de son prédécesseur. Selon le nouvel homme fort de notre voisin d’Outre Maroni, 123 crédits étrangers contractés par l’administration de Desi Boutersé, sont à l’origine de ce qu’il qualifie de désastre financier.


Un désastre financier qui plombe l'action du nouveau gouvernement

Selon le chef d'état surinamais,  «presque toutes les richesses du pays ont été utilisées sans avantage pour la population surinamaise ». Dans ce contexte, les salaires des fonctionnaires du mois dernier, ont failli ne pas être versés a expliqué à la presse Chan Santokhi.
Le président parle même de « sabotage », face à l’ampleur des dettes laissées par Boutersé. Pour l’heure, le Gouvernement Santokhi n’avance aucune piste pour redresser le Suriname, mais laisse entrevoir des moments difficiles, à venir pour son pays. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live