Le président Macron remet l'aménagement des rythmes scolaires à l'ordre du jour

éducation
Ecole Henri Agarande
©guyane 1ère
Le président Emmanuel Macron veut s'atteler très vite à la réforme des rythmes scolaires. Il devrait prendre un décret durant l'été. Les communes seraient libres de reprendre la semaine des 4 jours à l'école ou de rester aux 5 jours actuels. Elles ont jusqu'à 2019 pour en décider.
Cette réforme des rythmes scolaires est une des mesures phares sur l'éducation du président Macron. Il propose aux communes en lien avec les écoles et les parents d'élèves de décider librement de changer ou pas du rythme scolaire des enfants. 
Il s'agirait de revenir à la semaine des 4 jours avec une coupure le mercredi où encore de conserver l'actuelle organisation avec des activités périscolaires pour les enfants l'après-midi.

Le temps de la réflexion obligatoire avant de prendre une décision

En Guyane lors de la mise en place de la réforme scolaire de 2013, les communes avaient rencontré beaucoup de difficultés à trouver les financements, des associations ou encore des personnels formés. A Cayenne, où 11 000 élèves sont inscrits dans les activités périscolaires, la maire Marie-Laure Phinéra Horth considère qu'il faut faire un bilan, un débat avec tous les partenaires avant d'envisager de changer. La mise en oeuvre du péri scolaire a permis a beaucoup d'enfants (3000 environ) de bénéficier d'activités auxquelles, ils n'auraient pas eu accès par le biais familial.
La fédération des conseils de parents d'élèves s'inscrit également dans ce courant d'évaluation.
Autrement dit, il n'y aura pas de changement à la rentrée dans les écoles, la réflexion est en cours.

Voyez le reportage de Guyane 1ère