publicité

La présidente du Comité national des régies de quartier, Clotilde Bréaud est en visite en Guyane

La présidente du Comité national de liaison de la régie de quartier, Clotilde Bréaud est actuellement en Guyane. La régie de quartier a pour but d’améliorer le cadre de vie du quartier en y associant les habitants. Cayenne, Kourou, Macouria et St Laurent sont dans ce dispositif.

© FB régie de quartier
© FB régie de quartier
  • Leilia Chérubin-Jeannette
  • Publié le
Embellir cette résidence, c’est l’une des missions de Yannick. Il y a un an, le jeune homme a décroché, un contrat avec la régie de quartiers de Cayenne.C’est un réseau national, qui regroupe près de 140 associations. La régie de quartier a pour but d’améliorer le cadre de vie du quartier en y associant les habitants. Elle propose également des emplois aux personnes en difficulté.(demandeurs d’emploi longue durée, allocataires Rsa…)
Yannick Saint Cyr employé de la régie de quartiers de Cayenne explique :

"Un jour j'ai été à la mission locale et ils m'ont parlé de la régie de quartier.  Cela m'a permis de trouver ce travail. J'ai déposé un CV et une lettre de motivation. Je suis satisfait de travailler avec eux. Au moins je ne traîne pas dans les rues."


Du bâtiment au nettoyage 

Cette structure, propose du travail dans divers secteurs : du bâtiment en passant par le nettoyage. Des postes distribués en priorité aux résidents des quartiers qui connaissent des situations difficiles. Une façon d’améliorer, le cadre de vie des habitants tout en les associant.
Clotilde Bréaud © YouTube
© YouTube Clotilde Bréaud
Clotilde Bréaud présidente du Comité national de liaison de la régie de quartiers précise :

"Il y a tout un mixage qui intervient, une mission sociale, une mission d'insertion des jeunes, il y a tout un programme de formation professionnelle."


Un million d'euros 

La ville de Cayenne a intégré ce réseau national en 2015. Un million d’euros sont nécessaires pour mener à bien les orientations de la régie. Des subventions sont attribuées à hauteur de 70% et pour boucler le reste du budget, elle doit résonner comme une entreprise.
Yayha Daoudi directeur de la régie de quartiers de Cayenne

"On a des acteurs essentiels : les bailleurs sociaux. On a des marchés d'entretien d'espace vert. Les particuliers et les entreprises peuvent aussi faire appel à nous. L'idée est d'avoir du travail pour ses salariés qui sont avec nous pour deux ans et de les former en même temps."


La brigade bleue en action

Mais au delà de l’insertion par l’activité économique. C’est surtout le sentiment d’utilité publique qui prévaut. La brigade bleue, ne ménage pas ses efforts pour le bien être des habitants.
 Laurent Philogene, employé de la régie de quartiers de Cayenne est satisfait :

"On est content de rendre les quartiers plus agréables à vivre. Cela nous motive davantage". 


Renforcer le lien social, agir pour le désenclavement des cités, autant d’objectifs que se fixe la régie de quartier de Cayenne.
Le reportage de Guyane la 1ère :

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play