Prix des carburants : la baisse de 15 centimes initiée par le gouvernement appliquée dès le 1er avril

énergie
Carburant un liquide aussi précieux que l'eau ou l'électricité
©CL
Les prix maxima des carburants pour le mois d’avril sont désormais connus. Le gouvernement, comme annoncé, octroie une aide exceptionnelle de 0,15 centimes d'euro par litre valable les 4 prochains mois.

 Dès le 1er avril minuit, les prix du carburant sont fixés ainsi en Guyane :

  • super sans plomb : 1,90 €/l contre 1,95 €/l au mois de mars 2022, soit une diminution de 0,05 €
  • gazole routier : 1,90 €/l contre 1,76 €/l au mois de mars 2022, soit une augmentation de 0,14 € 
  • gazole non routier : 1,86 €/l contre 1,73 €/l au mois de mars 2022, soit une augmentation 0,13 € 
  • Le prix de la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg est fixé à : 28,39 € contre 27,68 € au mois de mars 2022, soit une augmentation de 0,71 €.

Certes le coût du sans plomb diminue de cinq centimes mais le diesel lui augmente, ainsi que le gaz. Cette aide est certes bienvenue, mais le prix restent élevés. 

Une aide de 4 mois

Cette diminution de 0,15 centimes d’euros représente environ 9 euros économisés pour chaque plein de 60 litres. Elle bénéficie aux particuliers comme aux professionnels, et permet de surmonter le choc du prix à la pompe. Au total, le gouvernement a décidé le versement d’une aide exceptionnelle de plus de 2 milliards d’euros.

Pour rappel, face à la forte hausse des prix des carburants, le Premier Ministre Jean Castex avait annoncé le 12 mars 2022, une baisse du prix des carburants de 15 centimes par litre, hors taxe, à compter du 1er avril, et ce, pour une période de quatre mois. Le 26 mars 2022, le gouvernement avait publié le décret relatif à l’aide exceptionnelle à l’acquisition de carburants. 

La Collectivité territoriale de Guyane, elle, ne va pas reconduire la baisse de 3 centimes par litre sur sa taxe au carburant au mois d'avril. Cette aide est valable jusqu'au 31 mars.