guyane
info locale

Qualité des baignades en Guyane : sur 20 sites contrôlés 9 sont interdits à la baignade

santé
La crique patate
La crique patate ©unesourisetdeshommes.com
Les vacances arrivent ou sont déjà là pour certains. Dès que la pluie cessera, nombre de personnes se précipiteront sur les plages et autres criques pour profiter d’une bonne baignade. Sauf que l’eau est, la plupart du temps, de qualité insuffisante. Neuf sites sont même interdits à la baignade.
 
L'Agence régionale de Santé, comme chaque année, a fait le point sur la qualité des sites de baignades les plus fréquentés par le public. Et le bilan est plutôt mitigé.
Sur 20 lieux de baignade recensés, un seul est considérée comme d’excellente qualité celui de la Crique Canceler, à Sinnamary.
Un seul autre endroit est étiqueté comme étant de «bonne qualité » Il s'agit de la plage Caristan – Les salines – à Rémire Montjoly.
La plage des Hattes, à Awala Yalimapo et la Plage du Rorota sont classées dans la catégorie « qualité suffisante ».
Les autres sites soit 16 lieux de baignade en tout sont censés être impropres aux activités nautiques. L’eau y est considérée comme étant de qualité insuffisante.
Pire : parmi ces 16 endroits où l’eau est de qualité insuffisante, 9 sont carrément interdits à la baignade : la crique Toussaint à Sinnamary, la crique Patate à Montsinéry, les chutes de Fourgassier, la crique Organabo à Iracoubo, toutes les plages de Cayenne et le Lac Saccharin de Rémire Montjoly.

La carte des sites inspectés

Publicité