Quand une espèce de grands dauphins attaque un voilier qui traverse l’Atlantique pour rallier la Guyane

animaux
Des surprenantes attaques de globicéphales contre un bateau de plaisance qui naviguaiat vers la Guyane, un fait rarissime et non expliqué ©Guyane la 1ère
En plein océan, des globicéphales tropicaux, des cétacés de la famille des dauphins, ont failli faire couler le bateau en cognant sur la coque. Mais l’équipage a pu réparer le trou pour continuer le voyage et arriver en Guyane. Ce type d’attaque sur un bateau est rarissime chez cette espèce.

Des dauphins au comportement étrange, qui heurtent l’hélice du bateau ou deviennent menaçants. Dans une vidéo tournée par l'équipage on aperçoit une silhouette sous l’eau qui fonce vers la coque. C'était le 21 février, le bateau se trouve  à 800 kms au large du Cap vert, voguant vers la Guyane.Tout autour se trouvent des Globicéphales tropicaux, des cétacés de la famille des dauphins qui sautent aspergent les occupants et finissent par se jeter sous la coque du bateau.    
La coque en contreplaqué est percée sur trente centimètres. Le bateau prend l’eau. Les quatre amis qui sont à bord écopent dix litres par minute, les secours sont prévenus, en cas de naufrage. Les globicéphales sont toujours là, tournant autour du navire.
Après 24 heures de recherche, la fuite est identifiée, puis réparée tant bien que mal. L’équipage tente d’éloigner les animaux par différents moyens, y compris en jouant de la trompette.

Trois jours après le choc, les globicéphales ont disparu. Trois personnes à bord sont des scientifiques travaillant sur l’environnement. Ils ont informés d’autres scientifiques, plus spécialisés, de cet évènement.
Parmi les hypothèses, des perturbations causées par la pêche industrielle, le voilier a ainsi croisé au large de l’Afrique de nombreux navires avec de longs filets dérivants…