Quels candidats pour les élections sénatoriales du 27 septembre prochain?

élections 2021
Les sénateurs Antoine Karam et Georges Patient
Les sénateurs de Guyane Antoine Karam et Georges Patient ©Outremer 360°
Tous les noms avancés seront-ils réellement candidats aux élections sénatoriales du 27 septembre prochain ?
Ce ne sont pas moins de 533 grands électeurs qui devront désigner les deux prochains sénateurs de la Guyane. 
Présentation des candidats potentiels
 
Personne ne s’étant officiellement déclaré, les noms qui circulent ne sont que de potentiels candidats. D'autres prétendants au siège de sénateur, peuvent se révéler jusqu’au vendredi 11 septembre 18h00, date de fin de la réception des candidatures par la préfecture.
Antoine Karam au Sénat
©Antoine Karam
Dans les sortants, Georges Patient devrait briguer un nouveau mandat, ce qui n’est pas le cas d’Antoine Karam qui après 43 ans de postes électifs divers et variés, a envie de passer à autre chose. 
 

J'ai envie de passer à autre chose

Antoine Karam, sénateur de Guyane


Annoncée sur la ligne de départ Marie-Laure Phinéra-Horth la maire de Cayenne. Samuel Marie-Angélique un habitué des joutes électorales et Steeve Blacodon chef d’entreprise qui se lance après une carrière dans les forces de l’ordre.
Hélène Sirder, 1ère vice-présidente de la CTG s’est un temps positionnée mais finalement, elle a laissé tomber. Pour l’instant, nous n’en sommes pas encore aux raisons de ce retrait.
Hélène Sirder

Même si des équipes sont déjà au contact des grands électeurs connus, comme d’habitude, la campagne ne sera pas des plus spectaculaires. C’est une des lois du genre, l’exercice est très particulier quand on mène bataille pour la fonction de sénateur.
 

Les grands rassemblements ne sont pas au programme de ces élections

Pas de grand rassemblement type meeting donc il s’agit de convaincre les composantes du corps électoral par un travail d’intense proximité. Travail qui pourra s’affiner pour être encore plus ciblé à partir de la fin de semaine. Ce vendredi 21 aout, les conseils municipaux désignent leurs délégués et suppléants. Une grosse partie du corps électoral spécifique de 533 grands électeurs.
 
Les élus guyanais rencontrent Jean-Michel Blanquer
©Collectivité Territoriale de Guyane
Pour mémoire, députés, sénateurs et élus de la CTG font automatiquement partie des dits grands électeurs. En revanche, les communes en fonction de leur taille désignent un nombre défini de délégués et leurs suppléants.