Quels sont les projets du nouveau président Emmanuel Macron pour la Guyane ?

politique
Emmanuel Macron
©OLIVIER MORIN / AFP
Elu dimanche 7 mai, Emmanuel Macron est le nouveau président de la Ve République. Quels sont ses projets pour la Guyane ? Que faut-il retenir de sa visite en août 2015 dans le département ? Comment avait-il réagi à la crise sociale ? Explications.
Emmanuel Macron est le nouveau président de la République. En Guyane, il est arrivé largement en tête de ce 2e tour de la présidentielle avec 64,89 % des suffrages devant Marine Le Pen. La candidate du FN a recueilli 33,94 % des suffrages.

Le candidat d’en Marche, Emmanuel Macron était déjà  venu en visite dans le département. Quels sont ses projets pour la Guyane ? Que fallait-il retenir de sa visite ? Comment avait-il réagi à la crise sociale ? Guyane 1ère fait le point.
 

Quels projets pour Emmanuel Macron en Guyane ?

Emmanuel Macron à l'ENCRE
Emmanuel Macron en conférence le 20 décembre à Cayenne ©guyane 1ère

Visite en août 2015

En août 2015, Emmanuel Macron est venu en Guyane en tant que ministre de l'économie. A son arrivée, il est accueilli à la Collectivité Territoriale en ami. Dans le sillage du président Rodolphe Alexandre, onze des 35 conseillers territoriaux ont parrainé sa candidature à la présidentielle.

Filière bois et aurifère

Lors de sa visite, Emmanuel Macron a rencontré les peuples autochtones. Il s’est également déclaré en faveur du développement de la filière bois. "Développer la filière bois, c’est de la création de richesse, c’est exporter davantage et limiter les importations en créant d’avantage d’activité sur le territoire, c’est créer de l’emploi", avait déclaré Emmanuel Macron.

Le candidat d’En Marche s’est aussi positionné clairement en faveur de la filière aurifère. Il s’est déclaré favorable au projet Columbus Nordgold, le projet de la "Montagne d'Or".

Réaction à la crise sociale

En pleine crise sociale en Guyane, Emmanuel Macron a également pris position pour un renforcement des contrôles des frontières et pour des mesures d’urgences en matière de sécurité. "Il est indispensable d’appliquer en Guyane l’état d’urgence", avait également déclaré le candidat.

Regardez ci-dessous le reportage de Guyane 1ère.