guyane
info locale

Questions à ...Karl Joseph directeur artistique des Rencontres Photographiques de Guyane

culture
Karl Joseph
Karl Joseph ©Marie-Claude Thébia
La 6eme édition des Rencontres Photographiques de Guyane débute le 6 novembre. Une biennale qui cette année a pour thème « Parenthèse(s) ». Jusqu’au 30 novembre, l’art de la photographie sous toutes ses formes sera sublimé. Au programme : expositions, ateliers, projections...
Rencontres photographiques
©Marie-Claude Thébia
La 6eme édition des Rencontres Photographiques de Guyane débute le 6 novembre. Une biennale qui cette année a pour thème « Parenthèse(s) ». Jusqu’au 30 novembre, l’art de la photographie sera sublimé. Au programme : expositions, ateliers, démonstrations partout en Guyane.


La photographie objet de toutes les Rencontres

Il se dit que l’art de la photographie est le 8e art, les Rencontres Photographiques de Guyane en sont les évidentes démonstrations. La photographie aujourd’hui est omniprésente. Les selfies, paysages, portraits pris avec un téléphone portable ou autres envahissent la vie quotidienne : réseaux sociaux, albums de famille, la photographie fait partie de nos existences. Chacun de nous a le sentiment, grâce à l’évolution des techniques, qu’il est un bon photographe. Pas du tout. Etre photographe, c'est un métier. Apprendre à jouer avec les ombres et la lumière, en capturant l’instant T, le moment présent est une science.


De nouveaux objectifs

Cette biennale rassemblant les travaux et les espaces d’expression des meilleurs photographes démarre le 6 pour s’achever le 30 novembre. Cette manifestation est née en 2012. L’objectif était de valoriser la photographie en Guyane en mettant en avant les travaux de photographes locaux et internationaux tout en favorisant l’émergence de liens interculturels. Cette année, les organisateurs ont du revoir leurs ambitions, faute de budget alloué conséquent. Une pénalité les incitant à redéfinir leurs objectifs.


Parenthèse(s)

Karl Joseph
©Marie-Claude Thébia
Un événement culturel cette année plus axé sur la Guyane et les photographes locaux, avec en exergue des expositions patrimoniales. Ainsi, cette biennale s’appelle « Parenthèse(s) » car il s’agit d’un entre-deux, d’une redéfinition des Rencontres version 2019.
Karl Joseph est le directeur artistique des Rencontres Photographiques de Guyane. Il évoque cette programmation revisitée et en quelques mots livre les temps forts de cette biennale.

 
Publicité