Rappel à la loi pour une vingtaine de collégiens à l'origine de l'agression d'un jeune amérindien

justice
Collège Eugène Nonnon
©FL
Rappel à la loi pour les agresseurs d’un lycéen amérindien. Ils étaient une vingtaine, âgés de 13 à 14 ans. Les agresseurs sont des élèves du collège Nonnon. L’enquête est bouclée. Elle s’est achevée ce matin au collège par un rappel à la loi devant le procureur de la république.

Rencontre avec le procureur 


Dix-huit élèves du Collège Nonnon sont impliqués. Ils ont été convoqués avec leurs parents dans une salle du collège Eugène Nonnon. Face à eux, le procureur de la république et la communauté éducative. L’enquête sur l’agression est bouclée. Plusieurs de ces mineurs ont été interrogés au commissariat étant donné leur âge, ils ne seront pas sanctionnés par la justice. Le procureur espère que le rappel à la loi fera son effet. Aux côtés du procureur, un représentant du recteur et le directeur de la sécurité publique. Les faits se sont déroulés le 1er décembre 2017.

Eric Vaillant procureur de la république commente :

 "Il fallait aujourd’hui leur rappeler les règles. Je leur ai rappelé les règles de la vie en société. Plus tard , ils se rappelleront de ces discussions. Je suis persuadé de l’utilité de cette démarche"

Le meneur de l’agression a 14 ans. Il n’était pas présent pour ce rappel à la loi car il a été exclu du collège pour d’autres motifs. Il devrait être convoqué prochainement devant le juge des enfants.