guyane
info locale

Raymond Cazal le pilote du Maroni : les autoroutes du ciel (3/5)

portrait
Survol Guyane
©MCT
Mercredi 27 Février, la rédaction TV de Guyane la1ere vous propose à 20H un magazine "Wey Amazone" consacré à Raymond Cazal le premier pilote de ligne d'origine Boni. Le peuple Boni est ce peuple descendant d'esclaves en fuite, qui a chèrement payé sa liberté. Portrait en cinq épisodes. 
Dés son retour à Cayenne, en mars 2012, Raymond Cazal est engagé par Air Guyane, l'unique transporteur aérien desservant les communes enclavées.


Air Guyane la petite compagnie incontournable 

miniature air Guyane
©MCT
La compagnie Air Guyane emploie quatre vingt personnes dont seize pilotes, parmi eux : quatre Guyanais.
Air Guyane existe depuis 2002 non sans difficulté, mais assure avoir trouvé un rythme de croisière. En 2018, 60 000 passagers ont été transportés de Cayenne à Maripasoula, Grand-Santi, Saint-Laurent et Saül. Le transporteur aérien bénéficie de subventions de la collectivité de Guyane par billet vendu dans le cadre de la continuité territoriale. Air Guyane recrute régulièrement et incite les jeunes locaux à choisir les métiers de l’aérien. 
Christian Marchand
Christian marchand PDG Air Guyane ©MCT

Christian Marchand PDG d'Air Guyane commente :


"Nous avons recruté de nombreux jeunes pilotes Guyanais. Généralement, ils ne restent pas. Au bout de cinq ans, pilotes expérimentés, ils sont recrutés par des grandes compagnies aériennes. Raymond Cazal est une exception."

 

La Suzana la route aérienne de l'Ouest 

L’aéroport Félix Eboué est le centre névralgique du transport aérien en Guyane. Gros porteurs et petits avions se croisent sur les pistes.
La Guyane, est un immense territoire de 90 000 km2 enclavé, seul l’avion permet de rejoindre les territoires éloignés, inaccessibles par la route. La liaison la plus fréquentée est appelée dans le jargon des pilotes la Suzana : Cayenne / Maripasoula / Grand Santi et Saint-Laurent. Deux heures d’avion ponctuées d’escales, reliant le littoral à l’ouest du Maroni.
 
Maripasoula
Maripasoula vue du ciel ©MCThébia
Maripasoula est le cœur du réseau aérien sur le Maroni. En dix ans, le transport a triplé sur l’intérieur. Les routes aériennes desservies par les avions "tout terrain" d’Air Guyane sont empruntées quotidiennement par une centaine de  passagers. Une foule bigarrée, cosmopolite, pour qui, voyager en avion, équivaut à terre à prendre un taxi. Pas le choix : ces autoroutes aériennes sont les seules voies rapides.
 

Saül au centre de la Guyane 

Saul
Bienvenue à Saül ©MCThébia
L’autre destination incontournable est la commune de Saül. 25 minutes de vol depuis Cayenne, 20 depuis Maripasoula. Pour les pilotes, atterrir à Saül est un challenge quotidien: la piste n’est pas bitumée. Plusieurs rotations ont lieu chaque jour, afin de débarquer des passagers mais aussi du fret. 
Par tous les temps, les pilotes d'Air Guyane empruntent ces autoroutes du ciel. Une vraie passion.
 
Publicité