publicité

Raymond Tarcy, est décédé des suites d'une longue maladie

Raymond TARCY, 83 ans , s'en est allé. L’ancien sénateur-maire et conseiller départemental était un des piliers du Parti Socialiste Guyanais (PSG). Il a marqué de son empreinte la ville de St Laurent-du-Maroni, durant 2 mandats municipaux.
 

Raymond Tarcy en 2012, visitait le lycée qui porte son nom © Ed.Nat
© Ed.Nat Raymond Tarcy en 2012, visitait le lycée qui porte son nom
  • Fabrice Graig/KC
  • Publié le , mis à jour le
St Laurent du Maroni c’est la ville ou  Raymond Tarcy a accompli la majeure partie de sa carrière politique. Elu d’abord conseiller général en 1970, il le restera jusqu’en 1982. Il conquiert la sous-préfecture du Maroni en 1971, la ville est détenue alors par René Long. Il sera maire durant deux mandats successifs jusqu’en 1983. Il a entrepris la première modernisation de la capitale de l’ouest avec des infrastructures scolaires et sportives. Son action se voulait marquée par la valorisation de lien social avec notamment la création du quartier des Cultures,  il sera battu aux municipales en 1983 par Léon Bertrand.
Homme fort du Parti Socialiste Guyanais et proche d’Elie Castor, il est qualifié par son entourage d’homme humble et très chaleureux. Raymond Tarcy a poursuivi sa carrière  politique sur le plan national avec un mandat de sénateur de 1980 à 1989. Il sera même élu conseiller général, hors des frontières du bas Maroni, dans le canton de Cayenne-Centre de 1985 à 1994.
Raymond Tarcy était avant tout un enseignant et un directeur d’école, un lycée professionnel dans la sous-préfecture de l'ouest guyanais, porte d'ailleurs son nom.
Raymond Tarcy est décédé

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play