Le recteur de Guyane a dressé son bilan de l'année 2018

éducation
Alain Ayong le Kama
Alain Ayong le Kama recteur de la Guyane ©Myriam Ponet
Alain Ayong Le Kama, recteur de Guyane a retracé les grandes lignes de son action en 2018. Il estime que son bilan est positif grâce, notamment, à la mise en place du dédoublement des classes de CP et à la transformation des lycées professionnels en lycées. 
Le 17 janvier, le recteur de l’académie de Guyane Alain Ayong Le Kama a présenté devant la presse un bilan à mi parcours de l’année scolaire et les perspectives de l’année prochaine. Il a évoqué  la première année du dispositif Parcours sup et les mesures nationale. Mais c’est sur les mesures académiques qu’il a insisté. Parmi les plus spécifiques à notre territoire, il a évoqué les maternelles de proximité qui consistent à amener l’école aux enfants résidant dans des lieux éloignés. Il a annoncé qu'à la rentrée de septembre, deux écoles de proximité ouvriront à Apatou. 
Enfin le dédoublements des classes pour arriver à des effectifs de 12 à 17 élèves au lieu de 32. Cela a concerné 5 500 élèves et 120 enseignants supplémentaires embauchés à cet effet.

le recteur dresse son bilan

Il aussi parlé du renforcement de l’attractivité du territoire pour stabiliser les personnel enseignants. L'autre priorité du recteur est de renforcer l'offre de la formation des personnels pour leur permettre de monter en compétence.
 

Les perspectives de l'académie