publicité

Réforme institutionnelle : la Guyane devrait, à nouveau, n'avoir qu'un seul sénateur

La Réforme institutionnelle aura des conséquences sur la Guyane : comme la moitié des départements français, notre région n’aurait plus qu’un seul sénateur au lieu de deux actuellement.

  • Nicolas Piétrus
  • Publié le , mis à jour le
D’après les calculs de publicsenat.fr, suite à la baisse de 30% du nombre de parlementaires, le Sénat passera de 348 à 244 sénateurs. Il y aurait pas moins de 47 départements avec un seul sénateur. Les 6 territoires d’Outre-mer auraient aussi chacun un seul et unique sénateur.
Les 6 territoires d’Outre-mer auraient donc chacun un seul sénateur. Chaque sénateur représentera en moyenne 292.000 habitants.
Ainsi la Guadeloupe passerait de 3 à 1 sénateur et même cas de figure pour  la Martinique.
La Guyane, elle passerait à un seul représentant au Sénat au lieu de deux actuellement (Antoine Karam élu en 2014 et Georges Patient élu en 2008 et 2014). Et la Réunion aura 3 sénateurs.
Enfin la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna éliront un seul sénateur.
Attention tout de même ceci n’est qu’une projection mais il faudra attendre les différentes navettes parlementaires pour savoir si oui ou non ce projet restera en l’état.
Cette projection n'inquiète pas le sénateur Antoine Karam. Tout dépendra de la qualité du sénateur élu, l'essentiel est qu'il travaille à faire avancer les dossiers qui concernent la Guyane.

Le sénateur Karam sur la réduction du nombre de parlementaires

 

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play