guyane
info locale

Rémire : Hommage aux marrons de la liberté

histoire
Hommage aux marrons de la liberté
©Anthony Hilaire
En ce 10 juin,  de nombreux officiels,  dont Jean- Marc Ayrault, ancien premier ministre et président de la future fondation pour la mémoire de l’esclavage, ont procédés au traditionnel dépôt de gerbe au pied de la statue des marrons de la liberté à Rémire - Montjoly.
 
Deux anciens ministres du gouvernement de François Hollande, réunis rond point Adelaïde Tablon à Rémire -Montjoly, dans le cadre des commémorations de l’abolition de l’esclavage  en Guyane.
Un dépôt de gerbe au pied de la statue des marrons de la liberté.
Une première pour Jean - Marc Ayrault, nommé président  de la future fondation pour la mémoire de l’esclavage .
Jean - Marc Ayrault, ancien premier ministre :

" Je suis venu à l'occasion des cérémonies du 10 juin, comme je l'ai fait à la Réunion, aux Antilles, en Guadeloupe et en martinique; comme je le fais dans d'autres régions de l'hexagone. J'irai aussi à Mayotte, mais je voulais être en Guyane aux cotés des guyanais pour commémorer le 171ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage."

Ancien premier ministre, puis ministre des affaires étrangères, c’est pourtant son expérience de maire de Nantes, ancien port négrier qui a prospéré grâce au commerce triangulaire et qui aurait servi d’antichambre à la future fondation pour la mémoire de l’esclavage.
Jean - Marc Ayrault, ancien premier ministre:

" J'ai été élu maire de Nantes en 1989, et j'avais pris comme engagement dans mon programme municipal de parler de cette histoire, de faire la lumière sur le passé de Nantes."

Jean - Marc Ayrault se dit partisan de la vérité concernant la période la traite négrière. Une vérité qui passe par les manuels scolaires et le développement de la recherche.     
                                                                                        



 
Publicité