Rémire-Montjoly : 5ème congrès de diabétologie, de pathologies endocriniennes et métaboliques en Guyane du 24 au 26 novembre

diabète
Matériel pour mesurer le taux de glycémie dans le sang
Un glucomètre ©Image par Vicki Nunn de Pixabay
Le 5ème congrès de diabétologie, de pathologies endocriniennes et métaboliques en Guyane ouvre ses portes le 24 novembre à l’auditorium de la mairie de Rémire-Montjoly. Trois jours de débats, d’échanges et de rencontres qui vont se dérouler entre professionnels pour faire le point sur le diabète dans le monde mais aussi en Guyane. Des spécialistes de l’hexagone sont conviés à cet évènement. L’objectif est de faire le point sur l’avancée de la maladie et sur la prise en charge des patients ces dernières années.

Et justement, comment évolue la maladie sur le territoire guyanais ces dernières années. Le diabète augmente partout dans le monde et la Guyane n’y échappe pas avec un taux de 10% de prévalence.

Phénomène notable, sur les dix dernières années on observe une augmentation lente et progressive de la maladie. Sur le baromètre 2014 on estimait à 9 %  le nombre de personnes atteintes un chiffre qui a augmenté de 1% en 8 ans

Concrètement une personne sur 10 est atteint du diabète en Guyane, 40 000 personnes sont concernées.

Les femmes sont les plus touchées par le diabète

La particularité non négligeable en Guyane, il y a plus de femmes atteintes par le diabète de type 2, dit diabète de type gras, que d’hommes. 60 % de femmes contre 40% d’hommes alors que c’est l’inverse dans l’hexagone.

Aussi, 80 % des diabètes sont des diabètes de type 2 et mettant en exergue le lien entre la pathologie, le surpoids et l’obésité.

Des chiffres qui sont surtout une estimation car autre particularité beaucoup de patients s’ignorent.

Enfin, les causes et facteurs favorisant le diabète sont l’hypertension artérielle, la malnutrition. A cela s'ajoute l’absence d’activité physique qui joue pour beaucoup dans l'apparition et la persitance de la maladie.

L’Association hospitalière de recherche, de formation et de prévention du diabète et de l’obésité en Guyane organise demain après-midi une première rencontre publique autour de cette maladie et des pathologies endocriniennes. Le rendez-vous est à 17h à la mairie de Rémire-Montjoly.