Rémire-montjoly : démantèlement d’un squat à la cité arc-en-ciel.

insécurité
61bf10b8b5ace_photo-2021-12-19-07-18-19-1.jpg
mobil-home cité arc-en-ciel ©mairie de rémire-montjoly
Samedi 18 décembre, les autorités ont procédé au démantèlement de bungalows squattés, à la cité arc-en-ciel.

Du provisoire qui dure finalement depuis plus de 8 ans. Ces bungalows loués et payés par la mairie, avaient été installés dans le cadre d'une opération de relogement transitoire. Des familles en attente de relogement subissent les nuisances de squatteurs venus occuper les logements restés vacants.

61bf1286207ab_photo-2021-12-19-07-18-18-4.jpg
locaux insalubres ©mairie de rémire-montjoly

Ce sont ces squatteurs qui posent problème, la mairie propriétaire des lieux a décidé de prendre le problème à bras-le-corps, d'où cette opération de démantèlement.

61bf10b8b5ace_photo-2021-12-19-07-18-19-1.jpg
mobil-home cité arc-en-ciel ©mairie de rémire-montjoly

Pour le maire de la commune Claude Plenet, "

61bf11f1a087e_photo-2021-12-19-07-18-19-2.jpg
maire de Rémire-montjoly Claude Plenet à gauche , Jean-Pierre Constance adjoint délégué à la sécurité à droite ©mairie de rémire-montjoly

on avait des trafics, on avait même une coiffeuse installée en toute illégalité. Il était important de marquer un temps d'arrêt. Cette opération a eu une enquête sociale, menée par le centre communal d'actions sociales, donc, nous n'avons pas fait n'importe quoi. Il était temps de marquer un terme à cette dérive (...) il n'est pas normal que ces bungalows soient occupés illégalement sans payer de loyer, en utilisant de l'eau et de l'électricité gratuitement (...)un certain nombre de personnes en situation irrégulière ont été récupérées par la PAF, les autorités de police, les autres en situation régulière, font l'objet d'un accompagnement

61bf0f6737500_photo-2021-12-19-07-18-18-3.jpg
dernier point à la police municipale de Rémire-montjoly ©mairie de rémire-montjoly