publicité

Rémire-Montjoly : gendarmes et policiers municipaux mobilisés pour endiguer les brûlis sur la colline du Mahury classée zone protégée

La déforestation par brûlis est un fléau en Guyane. Plusieurs versants de différents Monts dans l’île de Cayenne sont concernés. Une opération conjointe a mobilisé la police municipale et la gendarmerie ce 24 octobre sur la colline du Mahury afin de prendre sur le fait des contrevenants.
 
 

 
 

Brûlis sur la colline du Mahury © OC
© OC Brûlis sur la colline du Mahury
  • Océlia Cartesse/CL
  • Publié le
Les forces de l'ordre ont investi la colline du Mahury d'où s'élèvent régulièrement des fumées indiquant que la forêt brûle alors que ce site est classé zone protégée. Une situation qui se répète chaque année à la saison sèche et abîme de plus en plus les flancs du mont. Une action effectuée le plus souvent par des personnes en situation irrégulière, le plus souvent d'origine haïtienne et qui alimentent ainsi en fruits et légumes les commerces de proximité.
© OC
© OC
 

Un maigre bilan pour les forces de l'ordre

Les policiers de Rémire-Montjoly et les gendarmes de Matoury n'ont pu que constater les dégâts en arrivant sur les brûlis qui concernent environ une centaine d'hectares. Les contrevenants avaient pris la fuite, laissant outils et vêtements et même quelques maïs prêts à être plantés.
Un seul homme a été trouvé sur place, âgé de 80 ans et déjà plusieurs fois interpellé, il semble résigné. Deux autres personnes ont pris la fuite. Il prétend travailler pour une femme. Il s'agit d'un récidiviste, et il ne craint pas la procédure à venir. Il sera verbalisé, l’amende peut avoisiner le millier d’euros. Sauf que ce vieil homme qui n'est pas un clandestin n’est pas solvable. Il devrait être relâché et aura, alors toute liberté de revenir sur ce site.

Cette colline du Mahury est l’une des dernières zones naturelles encore préservées de l’île de Cayenne. La valeur écologique de sa faune et de sa flore lui ont d’ailleurs valu d’être classé en zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique.
Un site que la commune a bien du mal à protéger des contrevenants qui année après année déforestent et changent ainsi l'écosystème du Mont Mahury.

Le facebook live de Guyane la 1ère sur cette opération à la colline du Mahury

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play