publicité

Rémire-Montjoly : le travail du plasticien et poète Serge GoudinThébia exposé au centre Pagaret

Artiste Guyanais inspiré par la nature, Serge Goudin Thébia est mort en 2013 en Martinique. Il a laissé un patrimoine artistique important et reconnu dans le monde entier. Ses amis de l'association organise une exposition itinérante sur son oeuvre qui démarre en Guyane au centre Pagaret.

© CL
© CL
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Fasciné par le bleu outre mer Serge Goudin Thébia a construit une oeuvre singulière en osmose avec la nature. Ces réalisations ont souvent été monumentales et travaillées avec des matériaux récupérés en pleine nature comme cet homme assis en fibres végétales
Homme feuilles © CL
© CL Homme feuilles
Cet artiste a découvert la Guyane à 32 ans en 1978. Un retour vers ses origines et vers un père biologique jusqu'à l'heure inconnu Tellus Thébia dont il portera enfin le patronyme. Au jeune homme s'ouvre alors d'autres perspectives qui vont se découvrir peu à peu dans la construction de son parcours de plasticien et de poète.
© CL
© CL
Après la Guyane où il exerce comme professeur d'arts plastiques au collège Kapel, Serge Gaudin Thébia s'installe en Martinique sur la presqu'île de la Caravelle. Il crée autour de la couleur bleue qui le fascine, de la nature avec laquelle il entretient une relation spéciale, il écrit, il contemple, il médite... Son oeuvre prend une dimension internationale, il expose dans la Caraïbe, en Europe, au Brésil et acquiert ainsi une notoriété qui lui survit aujourd'hui par delà la mort.
Sa compagne Marylise Grolleau a mis sur pied cette rétrospective intitulée "Bleu comme les ailes du passé" qui commence en Guyane et sera ensuite présentée en Martinique et en France.

L'exposition se tient jusqu'au 22 décembre au Centre Pagaret  du lundi au vendredi de 8h à 17h55.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play