Renaud Terrazzoni journaliste à la rédaction de Guyane la 1ere est décédé des suites d'une longue maladie

décès
Renaud Terrazzoni

Renaud Terrazzoni journaliste à la rédaction de Guyane la 1ere est décédé. Nous avons choisi de diffuser le communiqué de Frantz Montauban secretaire du CSE de Guyane La 1ère qui lui rend hommage au nom des salariés. 

"...Nous avons appris avec tristesse la mort de Renaud Terrazzoni, journaliste de Guyane la Première à l’âge de 58 ans. Notre Collègue et Ami est décédé samedi soir dans sa résidence à Remire-Montjoly des suites d’une longue maladie. Après trente ans de bons et loyaux services au sein de RFO, puis de Guyane la première, ce confrère a suivi l’évolution de notre media en œuvrant sur les différents supports (radio, télé et internet) avec beaucoup d’implication et de professionnalisme.

Respecté par ses pairs, journaliste reporteur d’images, puis journaliste à compétence complémentaire (rédacteur), avant de s’adonner exclusivement aux reportages en tant que rédacteur,  il est resté mobilisé aux côtés de ses confrères et consœurs en fournissant des informations de qualité.

Journaliste fiable et consciencieux, il a appris de lui-même à parler portugais. Ses nombreux reportages dans les états voisins du Brésil ont permis d’enrichir l’antenne de Guyane la première.

Père de famille, il laisse derrière lui une fille de 26 ans, une épouse, deux sœurs, une mère et de nombreux amis et connaissances.

Pour nous tous, de la Réunion, la Nouvelle Calédonie et l’hexagone où il a officié avant de déposer définitivement ses valises en Guyane, Renaud reste un homme souriant, dévoué et impliqué.

Toute l’équipe de Guyane la première, la direction, le syndicat national des journalistes, l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) et l’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF), dont il était membre et représentant du personnel, saluent la mémoire de ce grand professionnel qui nous a laissés beaucoup trop tôt.

Aujourd’hui, les élus et délégués syndicaux du Comité Social Economique (CSE) regrettent le départ de ce reporter et syndicaliste hors pair qui a toujours mis l’humain au centre de ses préoccupations. Que son âme repose en paix !

Tous, nous restons présents aux côtés de la famille et de ses proches..."