Les renforts de la Sécurité Civile sont bien arrivés cet après-midi à Félix Eboué

coronavirus
Arrivée Sécurité Civile
L'avion affréter s'est posé à Félix Eboué ©L. Nédan
L’appareil affrété par la Sécurité Civile pour acheminer 28 tonnes de matériel (120m3) et 35 soignants et logisticiens s'est posé en début d'aprés-midi à Matoury. Ces renforts sont chargés de déployer l’hôpital de campagne, prévu pour délester de CHC. 
Ils ont été acceuilli par la ministre des Outre-Mer et le préfet de région Marc Del Grande.
L’Escrim (le module sanitaire d’appoint de la Sécurité civile) proposera des lits aux patients non-Covid. Sont normalement arrivés avec ce module : dix médecins, quinze personnels paramédicaux et dix logisticiens. Il sera installé sur l’ancienne hélistation du CHC et devrait accueillir ses premiers patients dès ce week-end. D’une capacité de vingt lits, il pourra aisément en ouvrir dix de plus. Il accueillera que des patients non infectés par la Covid-19.
L’Escrim est autonome en eau, en énergie, en nourriture, en EPI et en médicaments pour les quinze premiers jours.
Arrivée des renforts de la Sécurité Civile
4 Soignants et logisticiens sont à pied d'oeuvre ©M. Nourry
Arrivée des renforts de la Sécurité Civile
Avec les renforts, 20 tonnes de matériels ont été débarqués ©L. Nédan
Arrivée des renforts de la Sécurité Civile
35 renforts de la Sécurité Civile sont arrivés pour déployer l'hôpital de campagne annoncé par Edouard Philippe ©L. Nédan
Arrivée des renforts de la Sécurité Civile
Annick Girardin, ministre des Outre-Mer a accueilli les renforts au pied de l'avion ©M. Nourry
 Dans le détail se sont 41 personnes qui composent l’unité mixte (militaires et pompiers) de l’hôpital de campagne de la Sécurité Civile. L’hôpital de campagne ne sera pas dédié aux malades Covid-19 mais devra soulager les autres services du centre hospitalier de Cayenne. Cet hôpital qui devrait être monté en moins de 48h, après réception du reste du matériel vendredi.  Il pourra assurer jusqu’à 100 consultations par jour.

Le reste du fret est composé de masques, de gel et de matériel pour l’hôpital mobile.

La Ministre des Outre-Mer, a salué l’arrivée de ces renforts et leurs futures implications dans la lutte contre la Covid-19. Elle a dit être venue tâter le terrain pour faire un retour aux ministres de la santé et de l’intérieur, ainsi que le premier ministre.