publicité

La réserve sanitaire accorde trois réservistes au service des urgences du Centre Hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne

Quant bien même le dialogue entre les urgentistes et la direction reste tendu, la réserve sanitaire a décidé d'accorder, avec effet immédiat, trois réservistes au service des urgences de Cayenne selon Jacques Cartiaux, le directeur de l'Agence Régionale de Santé.

Jacques Cartiaux directeur de l'ARS © guyane 1ère
© guyane 1ère Jacques Cartiaux directeur de l'ARS
  • Swann Vincent-Romney (Stagiaire)
  • Publié le
Les négociations entre les urgentistes et la direction du Centre Hospitalier Andrée Rosemon avancent pas à pas. Les nouvelles sont plutôt rassurantes d'ailleurs puisque la réserve sanitaire a été réactivée ce vendredi (1er juin 2018). Cette dernière a permis l'obtention de trois urgentistes réservistes à l'hopital de Cayenne avec effet immédiat. Jacques Cartiaux, le directeur de l'ARS, a aussi expliqué que le Centre hospitalier accueillera dans peu de temps un nouveau chef de service qualifié.

Des changements organisationnels majeurs au centre hospitalier


L'Agence Régionale de Santé (ARS), avec le concours de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Guyane, va modifier le mode de fonctionnement de la maison médicale de garde de telle sorte qu'elle soit en mesure d'acceuillir plus de patients, notamment les personnes ne bénéficiant pas de la carte vitale (droits ouverts).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play