Retour des zones pour le couvre-feu, des tests pour les voyageurs en provenance des Antilles... les changements à partir de ce vendredi

coronavirus
Le point de contrôle à Iracoubo
Le point de contrôle à Iracoubo ©Jean-Gilles Assard
La cellule interministérielle de crise n'a pas abouti hier jeudi à l'annonce de changements importants, mais après près d'un an et demi de crise sanitaire et de contraintes sociales, il n'est pas toujours évident de se rappeler les règles en vigueur. Récapitulatif.

A l'image d'autres régions françaises et tout particulièrement dans les territoires des Outre-mer, le répit a été de courte durée depuis la dernière vague de l'épidémie de coronavirus qui a touché la Guyane. Désormais, le variant Delta gagne du terrain au sein des contaminations dans notre territoire. Le taux d’incidence est stable, mais à un niveau élevé, de l'ordre de 241 cas pour 100 000 habitants ces sept derniers jours. Avant de se décider vers des mesures fortes, tel un confinement, la cellule interministérielle de crise s'est limitée, jeudi 29 juillet, à réajuster les horaires de couvre-feu.

Ile-de-Cayenne et Macouria en zone orange, le reste de la Guyane en vert

A partir d'aujourd'hui, vendredi, les communes de Cayenne, Matoury, Rémire-Montjoly et Macouria, classées en zone orange, sont soumises à un couvre-feu de 20 heures à 5 heures du matin. Dans l’Ouest, Mana et Saint-Laurent du Maroni, passent, elles, en zone verte. Le couvre-feu y est donc maintenu à 21 heures, ainsi que dans le reste de la Guyane.  

Il faudra toujours vous munir d’une attestation si vous souhaitez vous déplacer à ce moment-là. Dans les deux zones, les cafés, restaurants et salles de sports bénéficient toujours d’une dérogation et peuvent ouvrir jusqu’à 23 heures.

Carte des zones de couvre-feu
©DR

Le passage des points de contrôle routiers de Régina et Iracoubo sont réalisables dans les deux sens, mais uniquement pour les personnes présentant un schéma vaccinal complet, ou, à défaut, un motif impérieux.  

Test obligatoire pour tous les voyageurs en provenance des Antilles

L'autre changement majeur concerne les voyageurs qui viennent des Antilles. La situation sanitaire est très préoccupante dans ces territoires. Tous les voyageurs en provenance de la Martinique et de la Guadeloupe devront désormais se soumettre à un dépistage du coronavirus, vaccinés ou non, 48 heures, maximum, avant l’embarquement pour un test antigénique, et 72 heures pour un PCR.

conditions d'embarquement vols Guyane
©DR