Retraites : mobilisation des Guyanais plus faible et sous la pluie

social cayenne
Manifestation à Cayenne le 17 décembre 2019
©Nikerson Perdius
Les parapluies étaient de sortie pour cette 3ème journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Plusieurs centaines de personnes ont défilé à Cayenne et à Saint-Laurent ce mardi pour dire non au projet de réforme du gouvernement. Les chiffres sont en baisse.
Défilé de grévistes avenue du Général de Gaulle à Cayenne 17/12/19
©Nikerson Perdius
Environ 400 personnes selon la police ont manifesté ce mardi matin dans le centre-ville de Cayenne à l’appel d’une intersyndicale composée de toutes les organisations. Un seul mot d’ordre : non au projet de réforme des retraites. Les manifestants ont bravé la pluie pour faire entendre leurs revendications et la voix de la Guyane pour cette troisième journée de mobilisation nationale. Ils étaient suivis par un concert de klaxons des bus des grévistes de la Régie Communautaire de Transport. 


Les fonctionnaires de Justice mobilisés 

Les fonctionnaires de Justice n’ont pas défilé aux côtés des autres manifestants à Cayenne mais étaient tout de même mobilisés devant la Cour d’Appel. Leurs revendications vont bien au-delà de la réforme des retraites. Ils dénoncent un sous-effectif chronique et un manque de moyens. Des fonctionnaires de justice qui disent également stop aux mépris, insultes et pressions dont ils se disent victimes. 
Les fonctionnaires de Justice devant la Cour d'Appel de Cayenne 17/12/19
©Nikerson Perdius


L'Ouest également dans les rues 

A Saint-Laurent, ils étaient environ 200 manifestants à protester dans les rues de la ville. Les organisations syndicales avaient appelé à un rassemblement devant le lycée Bertène Juminer. Le cortège s’est rendu jusqu'à la Sous-Préfecture, sous un ciel aussi pluvieux qu’à Cayenne. Un tracé qui a quelque peu perturbé la circulation.
Manifestation à Saint-Laurent le 17 décembre 2019
©Eric Léon
La mobilisation a aussi été suivie à Grand Santi où les écoles resteront fermées jusqu'à jeudi. L'aérodrome a été bloqué par les habitants. Au delà de la réforme des retraites, les habitants de la commune dénoncent la dégradation de leurs conditions de vie, notamment des coupures d'eau à répétition depuis des années. 


Nombre de grévistes en baisse chez les enseignants

Du côté de l'Education Nationale, la mobilisation a été moins suivie que lors de la première journée de grève nationale le 5 décembre. A la mi-journée, l'Académie de Guyane recensait 13,66% de grévistes dans le 1er degré et 11,84% de grévistes dans le 2nd degré.  





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live