Retrouvailles joyeuses au centre aéré

loisirs
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
©Antoine DEFIVES
Les centres aérés de l'Île de Cayenne ont repris depuis lundi. Après de longues semaines de confinement et de couvre-feu, c’est un vrai régal pour les enfants qui peuvent faire des activités et retrouver les copains. Toujours dans le plus strict respect des gestes barrières bien sûr.
Le temps a paru long, presque interminable pour ces enfants de l’île de Cayenne. Depuis lundi, grâce à la réouverture des centre-aérés, ils retrouvent leurs copains après plusieurs mois de confinement et couvre-feu, sans école. 
 

"C’était dur de rester toute seule à la maison. Là je peux voir mes amis et m’en faire des nouveaux, voir les animateurs aussi, voir du monde en fait parce qu’avec le covid c’était difficile de voir du monde."

Cameron Soudine, 9 ans

 
Au programme du jour : escalade et tir à l’arc ! Idéal pour bien se défouler après de longues semaines à la maison. 
 
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
©Antoine DEFIVES

Un plaisir… autant pour les enfants que pour les animateurs. 
 

"Ça fait du bien de sortir de la maison, de se remettre en activité et pour les enfants de pouvoir retrouver leurs amis."

Steffy Loial, directrice de centre

 
Aujourd’hui, ce centre n’accueille qu’une dizaine d’enfants, contre une soixantaine d’ordinaire à cette période de l’année. 
Les parents ne sont pas autorisés à pénétrer sur le site.  Prise de température, gel hydroalcoolique : les gestes barrières sont strictement respectés. 
 

"Ça demande un peu plus de travail, toujours penser à désinfecter les mains, pas de contact, pas de câlin,… aucun contact."   

Erika François, animatrice du centre


Une reprise un peu particulière donc. Et même si la pluie est venue perturber les activités, pas de quoi contrarier les enfants. 
Les centre-aérés devraient focntionner jusqu’à la fin de l’été.
 
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
6 Une initiation à l'escalade pour les enfants des Choupinettes. ©Antoine DEFIVES
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
Le tir à l'arc : une activité prisée par les plus jeunes. ©Antoine DEFIVES
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
La période de 6 à 10 ans est une excellente période d’apprentissage du tir à l'arc. ©Antoine DEFIVES
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
Les bienfaits de l'escalade ne manquent pas pour les enfants, tant d’un point de vue psychomoteur que psychosocial. ©Antoine DEFIVES
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
Un sport qui permet le développement de la force et de l’endurance, de la souplesse et de la coordination motrice, de l’agilité et de la conscience corporelle. ©Antoine DEFIVES
Retrouvailles joyeuses au centre aéré
L’apprentissage de l’escalade doit se faire dans un cadre sécurisé, avec une pédagogie adaptée, ludique et très progressive. ©Antoine DEFIVES
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live