Réveillon : les pétards font peur aux animaux

société
pétards
©guyane 1ère
Les amateurs de pétards sont nombreux chez nous durant les fêtes de fin d’année. Mais les détonations ont tendance à affoler, voire paniquer les chiens. On peut éviter ces désagréments avec certaines précautions, pour rassurer nos amis les bêtes. Quelques conseils.
 
Les amateurs de pétards sont nombreux chez nous durant les fêtes de fin d’année. Mais les détonations ont tendance à affoler, voire paniquer les chiens. On peut éviter ces désagréments avec certaines précautions, pour rassurer nos amis les bêtes. 
 

Habituer les animaux aux détonations

Samuel est éducateur canin expérimenté. Dans sa main, un pistolet d’alarme pour faire du bruit, comparable à des pétards. A 30 mètres de là, la pension canine, où il accueille 28 locataires.
Certains chiens ne bougent quasiment pas, d’autres plus craintifs, se réfugient à l’intérieur. Cet exercice n’entraîne pas de souffrance chez les animaux, il est utilisé dans l’éducation des canidés, pour les habituer à certains bruits,comme les pétards…
Samuel Pouget, éducateur canin précise :

« Les pétards occasionnent du stress. Le chien va chercher à fuguer. Certains chiens peuvent être agressifs. D'autres ne seront pas stressés. Ils n’ont pas de problèmes de stress là-dessus »

 


Être directif 

Samuel et son épouse Nathalie vont rassurer un chien stressé par les détonations, rapidement, il se détend, le calme revient  dans la pension cet environnement sécurisant 
Pour rassurer le chien en cas de détonations, l’éleveur déconseille les caresses qui renforcent la peur. Il vaut mieux être directif : donner des ordres, occuper le chien. Nouvel exercice avec Miya, le berger hollandais de Jérôme, lui aussi éducateur canin, sa chienne a appris à supporter ce type de bruit
Pas de stress apparent, même éduqués aux bruits, d’autres chiens peuvent mal réagir.
Samuel Pouget, éducateur canin :

« Ce que je préconise c'est de mettre le chien dans sa cage. Il va se sentir en sécurité. Quand on attache le chien, il peut s'étrangler. On va habituer le chien à s'adapter. L’instinct naturel peut remonter à la surface à tout moment »


Samuel travaille avec les chiens depuis 28 ans. Avec son équipe, il apprend les bons gestes aux maîtres et aux animaux dans son centre, ouvert il y a huit ans à Macouria. au total, sept milles chiens y ont été éduqués.
Le reportage de Guyane la1ere :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live