Roland Loe-Mie persiste et signe, il convoite bien, le fauteuil de maire de Cayenne

élections
La mairie de Cayenne
La mairie de Cayenne ©Patrick Nègre
Cette fois-ci c'est officiel. Roland Loe-Mie est bien candidat à la mairie de Cayenne. Membre de "Nouvelle Force de Guyane" - le parti de la maire sortante Marie-Laure Phinera Horth élue sénatrice il y a un peu plus de 3 semaines - il va ainsi à l'encontre du candidat désigné. 
 
Roland Loe Mie
Roland Loe Mie 4e adjoint à la mairie de Cayenne
Cette fois-ci, c'est officiel, Roland Loe-Mie est bien candidat à la mairie de Cayenne. Membre de "Nouvelle Force de Guyane", le parti de la maire sortante Marie-Laure Phinera-Horth élue sénatrice il y a un peu plus de 3 semaines, il va  à l'encontre du choix du mouvement qui a désigné Sandra Trochimara. A 52 ans, Roland Loe-Mie se dit prêt à relever le challenge avec des élus de l'opposition mais aussi de la majorité municipale.


A contre courant 

Ce n'est donc plus un secret de polichinelle, Roland Loe-Mie, est bien candidat au poste de maire de la ville de Cayenne. L'actuel délégué aux Finances et à la Fiscalité se dit prêt à relever le challenge de la ville capitale. Une ville de Cayenne qui selon lui est dans une situation précaire.

"En tant qu'élu qui supervise le recensement, quand je vais sur le terrain, je vois une dégradation, une paupérisation de la ville de Cayenne. Cette fragilité sociale je la vois dans les quartiers, elle se développe également au centre ville. Il revenait au conseil municipal de choisir le maire et quand je lis les statuts du parti, rien est écrit en ce sens." 


Le combat a commencé pour Roland Loe-Mie. La légitimité de sa candidature est contestée au sein de "Nouvelle force de Guyane" qui a fait le choix de Sandra Trochimara. Il dit avoir des alliés parmi les élus de l'opposition et de la majorité. Verdict, le 28 octobre à l'occasion de la prochaine désignation du maire de Cayenne. 
Le reportage de Thierry Merlin et Abel Parnasse :
Roland Loe Mie se présente à l'élection de maire de Cayenne. Il ne suit pas les directives de son parti
Les Outre-mer en continu
Accéder au live