guyane
info locale

Roura : solidarité et stupéfaction prédominent

faits divers
Roura : solidarité et stupéfaction prédominent
la maison de monsieur Yago détruite par l'incendie à Roura ©J. Helgoualch
 
 L'heure est à la solidarité à Roura, après que la famille Yago ai vu disparaître en quelques instants leur maison, détruite par un incendie criminel provoqué par une bande de jeunes. Une expédition punitive sur fond de trafic de drogue. La municipalité de Roura tente de reloger la famille .

  La maison reste désormais fermée et des barrières ont été installées pour éviter tout nouvel accident. 
C’est à l’arrière de la maison, sous ce petit hangar  que la famille Yago  s’est installée en urgence. 
Des habitants de Roura  viennent apporter  des couvertures ou des vivres , solidaires du drame que vit  la famille  et de cet événement qui a touché toute la commune 

  Isabelle, habitante de Roura

"C'est impressionnant au niveau de l'électricité, les fils qui se baladaient, vraiment on a été très choqué et puis le grand père et madame Yago aussi qui étaient complètement tous désorientés à la suite de ce drame. Donc là, j'ai apporté, en ce qui concerne les vêtements , la nourriture, le logement, ils s'arrangent et pour les animaux , j'ai apporté des boites de conserves".
 

 Mireille Elfort est une des doyennes de Roura , une  proche du grand père Yago ,93 ans et toujours hospitalisé après cette agression et l’incendie de sa maison
 
       Mireille Elfort

"Ca me fait mal, beaucoup, parce que on a été élevé ensemble, on étaient habitués. Quand j'ai entendu cela, je ne pouvais pas rester, j'étais obligée de venir voir ce qui se passait".


 La municipalité de Roura a dépêché en urgence un expert pour  sonder les fondations de la maison 
Ses conclusions sont rassurantes : le rez de chaussée s’avère encore habitable 
L’électricité a été rétablie mais il n’y a plus de toit et beaucoup de travaux.
 Le maire David Riché a lancé en urgence des démarches afin de trouver un autre logement  pour les victimes.

      David Riché, Maire de Roura
"J'ai appelé la Semsamar hier pour avoir des logements, il a des dossiers à remplir, j'ai contacté la famille moi même pour que ça aille vite , j'ai fais rétablir l'électricité  puisqu'il avait encore des problèmes électriques. Bon tout prend forme, ce n'est pas facile, on est dans l'urgence et je vais voir les dispositions que j'ai en tant que maire avec mon conseil municipal pour pouvoir doter cette famille de moyens financiers et voir si la loi me permet de le faire. Si c'est le cas, je le ferai sans réfléchir".

 


A l’origine de cet incendie criminel , une affaire d argent et trafic de drogue dans laquelle  l’un des fils de la famille  serait impliqué.
Le jeune Sullivan Yago  qui se cache depuis une semaine n’est toujours pas réapparu à Roura  car les  auteurs de l’incendie et des tirs sont peut être encore à sa recherche.
      David Riche

"Je ne sais pas où il est mais à sa place, s'il m'entend je lui conseillerais d'aller voir les forces de l'ordre. A un moment donné il faut arrêter de fuir et d'assumer ses responsabilités."
 



Les bruits courent dans la petite commune : une affaire de trafic de drogue et de dettes de plusieurs dizaines de milliers d’euros. 
Mais personne ne semble vraiment étonné si ce n’est par l’ampleur des conséquences. 
Presque tout se sait dans un bourg de 3500 habitants.

       mamie Mireille
"Quand on a de mauvaises fréquentations, c'est ce qui arrive, c'est comme ça.

 L’enquête a été confiée à la section de recherche.  
La bande à l’origine de ces actes criminels  serait constitué d’au moins 3 personnes qui n’ont toujours pas  été appréhendé.
 
Publicité