publicité

Rupture du jeûne : un appel à découvrir la culture musulmane

Célébrer la fin du jeûne avec toutes les communautés de Guyane. L’association musulmane Ahmadiyya Guyane, a invité les différentes communautés Guyanaises. Un instant festif pour faire découvrir ses usages religieux et comprendre par la même occasion, la culture de l’autre.

© L Nédan
© L Nédan
  • Lindy Nédan /MCT
  • Publié le , mis à jour le
Célébrer la fin du jeûne avec toutes les communautés de Guyane. Après une journée sans repas ni eau, l’association musulmane Ahmadiyya Guyane, a invité dans ses locaux de Cayenne, les différentes communautés Guyanaises. Un instant festif pour faire découvrir les usages religieux et comprendre par la même occasion, la culture de l’autre.


1500 musulmans pratiquent le Ramadan
en Guyane

© L Nédan
© L Nédan
L’appel à la prière à la prière quelques instants avant la rupture du jeûne. Le Ramadan a commencé le 6 mai dernier pour les musulmans du monde mais aussi pour les 1500 pratiquants de Guyane.
Ce mois du calendrier musulman, est l’un des 5 piliers de l’Islam pendant lequel les fidèles sont appelés à jeûner de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Quand celui-ci s’est endormi, après avoir prié pour la sixième fois de la journée, les musulmans rompent le jeûne.


Découvrir la culture de l'autre

© L Nédan
© L Nédan
Cette fois, l’association musulmane Ahmadiyya Guyane a invité tout le monde, pratiquants comme non pratiquants. Un moment convivial pour découvrir la culture de l’autre. « Cet usage devrait être adopté par chacun des Guyanais pour qu'ils découvrent la culture de leurs voisins » pour Jacques Bertholle chargé du dialogue islamo-chrétien.
Pas moins de 20 communautés cohabitent en Guyane, plus de 5 d’entre elles étaient représentées pour cette rupture du jeûne. Un dîner qui rappelle que la religion n’est pas une barrière.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play