guyane
info locale

La rupture est consommée entre Fernand Ho Hio Hen fondateur du groupe GFH et ses héritiers

faits divers
Fernand Ho Hio Hen
Le groupe éponyme Fernand Ho Hio Hen, l’un des plus grands groupes de la Martinique est mis en cause par son fondateur : Fernand Ho Hio Hen. Le chef d’entreprise, actuellement retraité a été révoqué de son groupe depuis 2017… une mesure prise, selon lui, à son insu.  
 
Le groupe éponyme Fernand Ho Hio Hen, l’un des plus grands groupes de la Martinique est mis en cause par son fondateur : Fernand Ho Hio Hen. Le chef d’entreprise, actuellement retraité a été révoqué de son groupe depuis 2017… une mesure prise, selon lui, à son insu. Pour lui, les seuls responsables de sa révocation : ses enfants, placés à la direction du groupe GFH. La rupture est actée. 


Divorce consommé

Le divorce est désormais consommé entre Fernand Ho Hio Hen et les membres de sa famille. Le fondateur du groupe GFH a tenu à dénoncer la révocation de son groupe. Selon lui, elle aurait été orchestrée par ses propres enfants.
Fernand Ho Hio Hen explique : 

"Ils ont utilisé la confiance. Ils m'ont fait signer des papiers en me disant que c'était pour payer moins d'impôts. Il paraît que j'ai signé ma révocation." 


Affaire de gros sous

Il les accuse de vouloir récupérer tous ses actifs. Face à ce constat, l’homme d’affaire actuellement retraité veut faire un audit pour prendre connaissance des documents qu’il aurait signés. Là encore, le tribunal de commerce refuserait de lui communiquer les documents sociaux en vue d’une expertise de son groupe… 
Contacté par téléphone, Pascal Ho Hio Hen, l’un de ses fils ne cache pas son incompréhension face à cette affaire. Il préfère rester à l’écart de ce différend.
Pascal Ho Hio Hen précise : 

"Je n'étais pas au courant et je peux comprendre qu'il soit affecté par ce drame. Je ne m'en mêle pas".
 


Une autre version

Isabelle Ho Hio Hen dirigeante du groupe, n’a pas souhaité s’exprimer mais se défend. Selon elle, la décision de révocation de son père aurait été prise par l’assemblée générale. En cause : ses nombreuses absences lors des réunions du groupe. Elle fait également mention de son âge. A 80 ans, il aurait atteint l’âge limite pour diriger les entreprises. Pour elle, dorénavant c’est à la Justice de trancher. 
En 2004, Fernand Ho Hio Hen avait réalisé une donation à ses enfants. Aujourd’hui, il a entamé une procédure d’annulation de cet acte sur la base du motif de l’ingratitude.
Le groupe éponyme Fernand Ho Hio Hen, l’un des plus grands groupes de la Martinique est mis en cause par son fondateur : Fernand Ho Hio Hen. Le chef d’entreprise,actuellement retraité a été révoqué de son groupe depuis 2017… une mesure prise, selon lui, à son insu.

 
Publicité