publicité

Saint-Laurent : le collège Arsène Bouyer d'Angoma sélectionné pour le concours national "Je Filme le Métier qui me Plait"

C'est la saison 12 du concours national "Je Filme le Métier qui me Plait" et les élèves de l'atelier Avifaune du collège Arsène Bouyer d'Angoma y participent. Ils proposent un métier nouveau qu'ils ont filmé. Leur vidéo "Le métier de Chanteur d'oiseaux" a été retenue dans la sélection.  

Kevin de l'atelier avifaune du collège Bouyer d'Angoma interroge les gardes de la réserve naturelle nationale de l'Amana © JP
© JP Kevin de l'atelier avifaune du collège Bouyer d'Angoma interroge les gardes de la réserve naturelle nationale de l'Amana
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Trouver des projets motivants chaque année c'est un objectif que se fixe l'atelier avifaune du collège Bouyer d'Angoma de Saint-Laurent. "Je Filme le Métier qui me Plait", le concours national était une belle opportunité de mettre en avant la passion de certains élèves pour l'étude des oiseaux et d'imaginer un métier nouveau qui corresponde aux enjeux de la préservation de la biodiversité  guyanaise, Chanteur d'oiseaux. Ainsi que l'indique leur professeure Judith Priam : "La Guyane est un territoire des possibles et de potentialités …. C'est pour cela que les oiseaux de cette Région Biogéographique Néotropicale, inspirent des métiers réels… mais aussi futurs.  Ils constituent des bioindicateurs de l'Environnement et savoir les chanter en plus de les écouter permettra de comprendre les Changements globaux en cours"
Slowan, Marvin, Marcus, David, Kevyn, Fabienne, Fiona, Naomie, Angelo et Mathéo se sont mobilisés pour réaliser leur projet et mettre en avant le métier de "Chanteur d'oiseaux". Ils ont tourné le film, pour l'occasion le groupe était composé de 18 élèves, dans la réserve nationale de l'Amana en présence des gardes de la réserve. 
Fabienne interroge les gardes à la réserve de l'Amana à Awala © JP
© JP Fabienne interroge les gardes à la réserve de l'Amana à Awala

Un métier du futur

Dans la vidéo qu'ils ont réalisée, ces élèves de l'atelier Avifaune sont devenus des chanteurs d'oiseaux, ils essaient de faire comprendre le rôle de ce métier. En effet, le chanteur d'oiseaux établit un véritable dialogue avec la nature et permet l'appréhension de la dynamique des populations aviaires en Guyane. C'est un métier qui peut venir en appui aux bureaux de recherche avec la mise à disposition de son expertise en tant que Garde de Réserve, ou pour des équipes de chercheurs internationaux dans le domaine des Changements globaux.
Maintenant, la petite équipe attend avec impatience les résultats du concours qui seront proclamés officiellement le 21 mai à Paris au Grand Rex en facebook live.
Mais en attendant voici leur film qui comprend deux métiers autour de l'avifaune celui de garde de réserve et celui de chanteur d'oiseaux. Les élèves ont rencontré deux gardes de la réserve Amana et ont dans leur collège, en école ouverte, imaginé le second volet à propos du chanteur d'oiseaux.
Le film est visible à l'adresse suivante :
https://www.parcoursmetiers.tv/video-formation/7456-chanteurs-doiseaux





 

Sur le même thème

  • éducation

    MON COLLEGE AU SOMMET.... de la Guyane aux Alpes

      Éduquer à l'effort, pour donner la force de se dépasser

     C'est l'un des objectifs de cette aventure .

      A l'ère du tout, tout de suite en un clic, comment redonner aux enfants le goût de l'effort. 

      Pendant deux ans, 82 élèves de 4èm du collège Albert Londres de Saint Laurent du Maroni, ont du faire preuve      de courage et de ténacité pour arriver au sommet des Alpes .

  • éducation

    Trisomie : le grand jour pour des jeunes

    C'est une belle histoire. Ils s'appellent Doryne, Dylan, Djibril, Chiheida, Marie Marthe et Léa. Atteints de trisomie 21 ils vont découvrir Grenoble, dans le cadre d'un projet éducatif longuement préparé. Ils vont rencontrer leurs correspondants avec lesquels ils ont échangé pendant plus d'un an.
     

  • éducation

    Handicap : les PEP une association dévouée

    Deux des structures des PEP s'appellent désormais  "Suzanne Will" et "Eliette Danglades". Les noms de deux grandes dames de la culture. L'association départementale des pupilles de l'enseignement public a été créée en 1971 pour accompagner les enfants, adolescents et jeunes adultes déficients.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play