publicité

Saint-Laurent : le conseil coutumier a auditionné la Sara sur son projet d'implantation d'un centre de stockage d'hydrocarbures à proximité du village Paddock

La semaine dernière, le directeur général de la Sara Antilles-Guyane a été auditionné par le Grand Conseil Coutumier. Le directeur a présenté son projet de terminal énergétique pour Saint-Laurent. Il se situe à 800m du village amérindien Paddock.

Le Grand conseil coutumier réuni pour auditionner le directeur général de la Sara © Karl Constable
© Karl Constable Le Grand conseil coutumier réuni pour auditionner le directeur général de la Sara
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Cette réunion qui s'est tenue en trois langues pour permettre à l'assemblée de bien comprendre et poser toutes les questions sur un projet qui a été présentée dans sa globalité à la CTG en février 2017. Il concerne trois sites "Hydrogène de Guyane à Kourou" (HDGK), "Energies de Saint-Elie (ESE) et "Terminal Energétique de la Sara dans l'Ouest Guyanais" (TESOG).


Un centre de stockage pour 9000 m3 d'essence

Le directeur général, Philippe Guy, auditionné par les chefs coutumiers de Guyane espère bien obtenir leur avis favorable. En 2020, il aimerait lancer la construction d'un nouveau dépôt d'hydrocabures à Saint-Laurent du Maroni permettant de stocker notamment, 9000 m3 d'essence et de diesel et de conditionner 100 000 bouteilles de gaz.
Pour cela il faudra créer un appontement sur le Maroni, une route de 2,5km et construire des logements pour le personnel.

"Sur le plan de de l'environnement, on a choisi une technologie de bac à double paroi qui présente un coefficient de sécurité qui fait qu'il n'y a pas d'incendie, pas de fuite... Cela ne veut pas dire pendant la construction, il n'y aura pas de perturbations pour la faune et la flore mais on s'engage dans des mesures d'accompagnement ... une culture de wassaï autour du dépôt, ce qui présente un double avantage car le wassaï draine l'eau.."

Selon le directeur, ces plantations de palmiers pinot donnerait du travail aux jeunes de Paddock.
 

Une prochaine rencontre avec les habitants de Paddock le 6 avril

L'emplacement de ce centre de stockage se situe à 800 m de Paddock. Au delà des considérations environnementales, durant le débat, il a largement été question du prix des carburants très élevé sur le Haut-Maroni, 2€ le litre de gazole contre 1,10€ sur la rive surinamaise.
Le Grand Conseil Coutumier donnera son avis dans quelques temps. Comme le souligne, le président du Conseil, Sylvio Van Der Pigl, l'implantation du centre est sur la zone de subsistance du village Paddock ce qui a un impact sur le mode de vie du village.
Une prochaine rencontre est donc prévue avec les habitants le 6 avril prochain.

Le reportage de Guyane la 1ère
La Sara auditionnée par le Grand conseil coutumier à Saint-Laurent

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play