Saint-Laurent: la maison de justice et du droit relancée

justice
la maison de justice et du droit de Saint-Laurent du Maroni
©Guyane1ère
La Maison de Justice et du droit de Saint-Laurent du Maroni est en pleine restructuration. L'institution met à la disposition des visiteurs un juriste afin de les conseiller sur leurs droits. Les administrateurs veulent aujourd'hui lui donner un second souflle.
La MJD, la Maison de Justice et du droit de Saint-Laurent du Maroni est en pleine restructuration. Cette maison, qui permet à la population de bénéficier de conseils d’un juriste pour être informés de ses droits, existe dans l’Ouest depuis vingt ans. Mais elle avait été un peu laissée à l’abandon. Ce matin, le procureur Eric Vaillant, le président du tribunal de Grande Instance de Cayenne Patrick Chevrier ainsi que le maire de Saint-Laurent Léon Bertrand et les acteurs juridiques et sociaux de l’Ouest ont tenu un Conseil d’Administration pour renouveler la convention de cette Maison et lui donner un second souffle, à l’ordre du jour : l’établissement d’une nouvelle convention redéfinissant les missions de la structure.
Avec ce Conseil, Patrick Chevrier, le président du Tribunal de Grande Instance de Cayenne, souhaite relancer l’activité de cette Maison de Justice et du droit qui permet à tous l’accès aux conseils juridiques.  
C’est dans le quartier officiel de Saint-Laurent du Maroni qu’est installée la Maison de Justice et du Droit depuis 1997. Deux fois par mois, une permanence juridique est tenue par une juriste qui vient de Cayenne. En fonction des problèmes rencontrés, elle oriente les usagers vers le bon professionnel. Cette structure est aussi un lieu de médiation, qui participe à la prévention de la délinquance.
Durant ce Conseil, la question d’un interprète présent durant les permanences a été débattue. L’interprète pourrait faciliter les échanges entre la juriste et les usagers nombreux à ne pas parler français. La mairie confirme également l’embauche d’ici quelques semaines d’un agent d’accueil pour assurer le bon fonctionnement de la structure.
Vingt ans après sa création, la Maison de Justice et du Droit de l’Ouest semble prendre un nouveau départ. Avec de nouvelles pistes de réflexion pour les années à venir comme le renforcement de l’aide aux victimes, du droit social et de la protection de l’enfance.
La MJD de Saint-Laurent du Maroni propose des permanences juridiques les lundis et mardis matins de la première et troisième semaine de chaque mois, sans rendez-vous. Vous pouvez obtenir des informations au 0594 34 16 31.

Le reportage d'Alice Lauréat et Yves Robin


Les Outre-mer en continu
Accéder au live