Saint-Laurent : une matinée de détection fructueuse avec les jeunes de la section Cosma rugby

sport
Détection de jeunes rugbymen
Les jeunes du Cosma rugby à Saint-Laurent ©Eric Léon
La ligue régionale de Rugby forme ses éducateurs et joueurs du département avec deux techniciens du centre de formation de rugby d’Agen. Une journée de détection des moins de moins des -14 et -16 ans a porté ses fruits, un jeune du Cosma intégrera peut-être le centre de formation d’Agen.
Des jeunes licenciés du COSMA n’excluent pas de devenir joueur professionnel de rugby plus tard. Ils ont choisi volontairement d’assister à une formation de détection qui pourrait leur permettre d’accéder à la prestigieuse école de formation d’Agen en métropole.  

Clarissa Nazal, stagiaire : quand on a une bonne équipe, cela donne encore plus envie de venir. On repart toujours avec le sourire, on rentre à la maison on a toujours envie de faire du sport. On est super actif et on aime transpirer. quand on aime le sport on cherche toujours plus de capacités, plus de sport, donc je me suis dis pourquoi pas se mettre au rugby.

Pour Allydael, suivre le parcours de son oncle passé par cette école est aussi une source de motivation.

J'ai de la famille professionnelle qui joue en France et cela me fait du bien de jouer...

Une chance pour ce jeune qui va peut-être intégrer dès la rentrée prochaine le centre de formation prestigieux d’Agen. Les techniciens ont déjà détecté de forts atouts
Julien Guiard, responsable de formation au SUA :

L'un d'entre eux a déjà éveillé notre curiosité et attire particulièrement notre attention

Avec ces tournées de détection 15 ultramarins ont déjà intégré l’école d’Agen. Allydael pourrait-être le deuxième Guyanais.

Cyril Lazaro, directeur sportif du club d’Agen : Si on peut détecter des jeunes talents  et les amener chez nous dès le plus jeune âge c'est à dire dès 15 ans, les former et après leur donner la possibilité d'accéder au monde professionnel c'est une réussite pour les Guyanais mais aussi pour nous".

 Dominique Castella, président du Comité Territorial de Rugby de Guyane rappelle :

"Nous avons encadré un ancien jeune du Cosma qui a été formé, Guillaume Charrier et qui a fini parmi les 50 meilleurs jeunes au niveau de sa catégorie et prétendre pourquoi pas à l'équipe nationale. Cela ferait notre deuxième ou troisième bleu blanc rouge issu de la formation Cosma du rugby donc de l'ouest guyanais, c'est une certaine fierté aussi"

Les dirigeants du COSMA espèrent par cette formation donner du tonus aux clubs qui se porte bien avec ses 7 titres de champion en coupe de Guyane et 5 en championnat.
Keena Perlet, vice-Présidente de l’école du Cosma-Rugby :

"On a l'intention encore cette année de garder notre titre de championne de Guyane. On s'occupe aussi des -19 ans pour qu'ils remportent aussi le titre cette année..."


Après Saint-Laurent du Maroni les séances de formation et de détection se poursuivront à Cayenne.
 
Le reportage de Guyane la 1ère