Saint-Laurent prépare demain

aménagement du territoire
signature Saint-Laurent
©Guyane1ère
Trois quartiers de la ville, capitale de l'ouest guyanais, devraient changer de physionomie dans les prochaines années, grâce au Programme national de renouvellement urbain (PNRU), signé ce matin.
Le Nouveau programme national de renouvellement urbain ou NPNRU, est une planification financée essentiellement par l'Etat (71 %) et la CTG (19 %), le reste étant à la charge de la mairie. L'étude qui vient ainsi d'être lancée est dotée d'une enveloppe de 800.000 euros mais le projet en lui même devrait commencer à sortir de terre fin 2018 et va coûter entre 25 et 30 millions.
Le NPNRU devrait changer le visage de trois quartiers de la capitale de l'ouest. Les secteurs concernés : Malgaches (lycée, Tardy, Margot, Centre-ville), la Charbonnière et Balaté  (ceinture aérodrome).
Les trois institutions concernées ont signé le document qui les engage ce matin. Il y avait donc le préfet de région, le président de la CTG et le maire Léon Bertrand qui parle d'une signature historique pour sa ville.
Il est à noter que ce programme concerne 200 quartiers pour toute la France.

Le reportage Alice Lauréat et Yves Robin