guyane
info locale

Saint-Laurent : les supporters de l'équipe de France réunis au village Paddock

football
Village Paddock chez les Kayamaré
La fanzone de la "Fratrie du Paddock" pour le 1er match de l'équipe de France ©CL
La coupe du monde 2018 a démarré et la France a joué son premier match. A Saint-Laurent du Maroni c'était l'occasion pour les supporters de l'équipe nationale de se réunir au domicile du chef coutumier Kayamaré  au village Paddock pour suivre avec ferveur les exploits de leurs joueurs préférés. 
Depuis quelques jours, le village Paddock se pare de bleu, blanc, rouge, les couleurs nationales. Dans ce quartier de Saint-Laurent, les habitants sont traditionnellement de fervents supporters de l'équipe de France. Durant toute la durée de la coupe du monde, il va régner une ferveur exceptionnelle dans ces lieux habituellement très calmes.
La famille du chef coutumier Kayamaré est particulièrement investie, elle est à l'origine de la création de la toute nouvelle association "La fratrie de Paddock" qui va gérer une fanzone jusqu'à la fin du championnat du monde.


Paddok bleu, blanc et rouge 

C'est bon la France a gagné l'Australie 2 buts à 1, les supporters du village Paddock sont soulagés, leur équipe a bien commencé son championnat. Quelques voix s'élèvent pour souligner que la victoire a été laborieuse et longue à se dessiner face à une équipe jugée plutôt facile sur le papier.
Les choses ont bien démarré à 7h avec l'hymne national chanté à gorge déployée la main sur le coeur par l'ensemble des personnes rassemblées sous un préau aménagé pour l'occasion avec une table de restauration.
Durant tout le match, la plupart des supporters entre café, bières et ... rhum ont suivi les différentes actions dans un calme relatif et même crispé jusqu'au premier but de Griezmann. L'occasion de quelques commentaires sur l'utilisation de la vidéo dans le jeu.
Courte victoire de la France 2 buts à 1 au bout de 95 minutes de jeu, le rendez-vous est pris pour le 21 juin. Mais pour tous les présents, la France devra se montrer plus efficace face à un adversaire autrement plus coriace : le Pérou.
Publicité