publicité

Santé : le déremboursement des médicaments homéopathiques en question

La Haute Autorité de santé plaide pour un déremboursement de l’homéopathie. La HAS a émis une recommandation «défavorable » au maintien du remboursement des produits homéopathiques par l’assurance maladie, dans un avis préliminaire d’évaluation. 
 

© francetvinfo
© francetvinfo
  • Clotilde Séraphins George/MCT
  • Publié le
La Haute Autorité de santé plaide pour un déremboursement de l’homéopathie. La HAS a émis une recommandation «défavorable » au maintien du remboursement des produits homéopathiques par l’assurance maladie, dans un avis préliminaire d’évaluation.


Des petites granules colorées

Ces petits tubes de différentes couleurs et les petites granules qu’ils contiennent sont des médicaments homéopathiques par opposition aux médicaments allopathiques.
Fabien Sublet docteur en pharmacie précise : 

Un produit à dose homéopathique lutte contre les vomissements. Certaines personnes considèrent que comme on ne sait pas comment cela fonctionne cela ne justifie pas le remboursement, pourtant cette médecine est très efficace.


Des intérêts financiers 

Très peu chers et efficaces, avantageux donc pour l’Assurance maladie et les patients. Dès lors, se pose la question de l’intérêt de les dérembourser. La réponse est claire pour cette ancienne experte en droit pharmaceutique auprès des instances européennes.
Amandine Chomette docteur en pharmacie explique : 

"A qui profite le déremboursement des médicaments homéopathiques? Qui a le plus intérêt à ce que cela s'arrête? Ce sont les grands groupes pharmaceuthiques car l'homéopathie vient en concurrence". 


Ces pharmaciens alertent sur le coût de l’homéopathie qui pourrait alors grimper si le  déremboursement était confirmé. Chaque fois qu’un médicament est déremboursé, il se vend moins et son prix augmente. 
Le déremboursement des médicaments homéopathiques en question

Sur le même thème

  • santé

    Santé pour tous : une journée solidaire

    Grande affluence  à la Maison de Santé angle des rues Madame Payée et François Arago à Cayenne. L’association « Collectif Guyane » a organisée une journée porte ouverte, l’occasion de permettre aux personnes sans couverture sociale d’avoir accès à des professionnels de la santé.

  • santé

    Salon de la beauté : A bas les diktats de la beauté

    À Cayenne, un salon sur le thème de la beauté, à la salle du Zéphyr à refermé ses portes. Il avait pour objectif de mettre la lumière sur tous les acteurs qui évoluent dans le domaine de l’esthétique. Plusieurs exposants étaient présents.  

  • santé

    Santé : la bientraitance obstétrique comme objectif

    Dans le cadre de la SMAR, la Semaine Mondiale pour l’Accouchement Respecté, le réseau Périnalité de Guyane organise diverses actions pour nourrir la réflexion commune. Premiers professionnels concernés, les sages femmes.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play