19e tir de la fusée Véga ce soir à Kourou pour une mise en orbite du satellite optique Pléiades Neo 4 et quatre CubeSats

sciences kourou
vega
15 jours après un lancement Ariane, Véga, la fusée, décollera de Kourou ce soir à 22h47. Ce 3ème vol du centre spatial guyanais depuis le début de l’année doit permettre au petit lanceur italien de mettre sur orbite le satellite optique Pléiades Neo 4 et quatre CubeSats.

Véga depuis son 15ème vol il y a 2 ans semble fonctionner à temps partiel. Le petit lanceur italien n’a réussi qu’une mission sur 2 depuis juin 2019.  Autant dire que ce 19ème lancement a été préparé avec beaucoup de minutie.

Se démarquer dans un contexte très concurrentiel

Fiable pendant 7 ans, Véga a perdu de sa superbe faute peut-être d’un excès de confiance. Aujourd’hui dans un contexte concurrentiel de plus en plus tendu, il faut la retrouver pour demeurer un atout majeur pour Arianespace sur les marchés du transport spatial.

Pour ce vol Véga va transporter sous sa coiffe quatre passagers. Tout d’abord Pléiades Néo 4. Ce satellite représente un œil de plus sur la planète capable de photographier 2 millions de kilomètres carré par jour. Il peut surtout changer de programmation en moins d’une heure ce qui s’avère très utile face aux catastrophes naturelles. Outre Pléiades, quatre autres minuscules satellites seront également à bord.

Un bon créneau pour Arianespace car le marché du transport des petits satellites est en plein essor. En  3 vols Véga a déjà mis sur orbite 59 CubeSats.  

Pléiades Neo 4

D’une masse au lancement de 922 kilos, Pléiades Neo 4 rejoint Neo 3 lancé en avril dernier également par Vega depuis le CSG. Il est le deuxième des quatre satellites d’une constellation d’observation de la Terre d’avant-garde. D’une résolution de 30 cm et d’une capacité de géolocalisation la plus précise qui soit, leur réactivité en sera plus performante, de cinq fois par rapport aux constellations existantes. Elle permettra d’effectuer des acquisitions urgentes dans un délai de 30 à 40 minutes pour répondre aux situations les plus critiques, comme par exemple les catastrophes naturelles. Elle sera exploitée également pour des applications de cartographie, d’urbanisme et de défense. La durée de vie de Pléiades Neo 4 est estimée à dix ans.
CNES