guyane
info locale

Carnaval : attention aux oreilles

santé kourou
Carnaval : attention aux oreilles
©Jean-Gilles Assard
Carnaval et oreilles ne font pas bon ménage, c’est le message que véhicule l’association Musique pour tous Guyane. Elle tente de sensibiliser les musiciens les danseurs et le public sur les risques encourus par l’ouïe. 
Clémentine et Katia partent à la chasse des nuisances sonores de la musique des groupes carnavalesques. Munies d’un sonomètre, elles sont à Kourou pour mesurer le niveau sonore émis par Wanted. Plus de 90 décibels alors que le danger débute à partir 85 pour l’oreille humaine. 
Clémentine Lesperant, Membre de l’Association Musique pour Tous Guyane :

"c'est très très fort, là on arrive à 96 decibels et même un peu plus, effectivement c'est très fort. C'est un vrai risque que l'on ne ressent pas tout de suite, mais avec l'âge et à la longue l'audition va se détériorer."

Depuis 2 mois, le groupe Wanted est suivi par l’association. Après des contrôles de l’ouïe, les membres reçoivent des bouchons pour protéger leurs oreilles. Ils s’engagent à les porter en signant une charte. Visiblement tout le monde est convaincu et promet d’en faire bon usage. 
Carnaval : attention aux oreilles
©JG Assard
Jean Marc Bango, Membre du Groupe Carnavalesque Wanted :

"il y a ceux qui aiment écouter la musique très fort, mais moi j'avais déjà eu ces bouchons parce que je faisais les concours de tuning son, maintenant que je suis dans le carnaval,il faut absolument que je mette les bouchons pour me protéger."

Marlène Mabie, Membre du Groupe Carnavalesque Wanted :

"nous ne sommes pas habitués, mais bon, on va les mettre, puis on verra ce que ça donne, mais en tout cas c'est une assurance pour notre santé."

A raison de 2 entraînements par semaine et parfois 2 cavalcades ce sont entre 8 et 10 heures d’exposition pour les oreilles des membres du groupe mais il  n’y a pas qu’eux. 11
Katia Azor, Membre de l’Association Musique pour Tous Guyane :

"pour ceux qui viennent, qui participent, ils sont exposés au bruit car lorsque les groupes défilent, ils diffusent le son à haute puissance. Il est important de sensibiliser la population sur ces nuisances sonores."

Musique pour tous ne compte pas s’arrêter là, elle équipera également le Groupe Kassialata et distribuera des bouchons aux spectateurs des parades de Kourou et Cayenne. Pour que la fête soit belle et sans conséquence à long terme. 
©Jean-Gilles Assard
Publicité