Le confinement strict le dimanche divise les habitants de Kourou

coronavirus kourou
Marché de Kourou
©Jean-Gilles Assard

Dès ce week-end, la Guyane retrouve un confinement strict le dimanche à l’image de celui connu au cours du 2e trimestre 2020. Une décision qui divise au sein de la population de Kourou.

Ce dimanche, les rues de Kourou devraient être aussi désertes qu’au cours du confinement de 2020. Une mesure, afin d’éviter la propagation du virus nécessaire pour certains qui pense que cela est une bonne chose pour préserver la santé. Une nécessité pour faire disparaître le virus qui circule beaucoup compte-tenu du comportement d'une partie de la population.

Mais voilà tout le monde n’est pas de cet avis le ras le bol semble avoir gagné du terrain au sein de la population. Des habitants se plaignent de ne pas pouvoir sortir le dimanche après avoir travaillé toute la semaine.

Opérateurs touristiques et artisans pénalisés


Ce confinement le dimanche fera sans nul doute des dégâts collatéraux chez les opérateurs touristiques et autres professionnels avec la sensation de payer pour les autres. Stéphanie Opérateur touristique vers les îles du Salut
 

Nous sommes pénalisés. Des gens qui partaient le week-end le samedi ne peuvent pas rentrer le dimanche et risquent d'annuler. Déjà l'activité est difficile avec les touristes de métropole en moins et d'autres environs...


Félix est boulanger à Kourou, il n'apprécie pas cette mesure qui le pénalise  :

On a l'impression que tout le monde est pénalisé pour ceux qui font des désordres dans la ville...


Il faudra prendre son mal en patience en espérant que très vite cette mesure de confinement permette un retour à la normal.

Kourou : un confinement difficilement accepté.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live