guyane
info locale

Nouvelle action des opposants à l'exploitation minière sur le fleuve Kourou

environnement kourou
Manifestation contre l'exploitation minière sur le Kourou
Manifestation contre l'exploitation minière sur le Kourou ©Guyane la 1ère
A moins d’une semaine de l’audience du tribunal administratif qui se tiendra le 21 novembre dans l’affaire des opposants à l’exploitation minière de la crique Nelson, ces derniers se remettent en selle et ont manifesté le 16 novembre à Sinnamary.

 
Déboutés à 2 reprises sur la pertinence même d’un recours pour demander la suspension du permis d’exploitation à la crique Nelson, les opposants espèrent gagner sur le fond et obtenir de la justice l’interdiction de délivrer d’autres titres d’exploitation minière dans cette zone de la Guyane.
Tout au bout de la route du Dégrad Saramaka un rassemblement du monde de la rame sonne la reprise du combat entamé par les opposants à la mine sur le Kourou. Un bras de fer avec l’Etat dont le dernier acte se joue jeudi 21 novembre au tribunal administratif.


Plus d'exploitation minière sur le Kourou

Obtenir que le permis d’exploitation d’un an sur la crique Nelson, permis qui arrive à terme en fin d’année demeure le seul et que l’Etat n’autorise plus d’orpaillage sur et aux abords du Kourou. Thomas Saunier, président de la compagnie des guides de Guyane :
... Il est important pour nous que ce soit un cas de jurisprudence pour que les autres demandes ne puissent pas voir le jour sur le bassin de Kourou très particulier par l'accès à l'eau potable et par la vitrine touristique présente sur ce fleuve...
Et pour y parvenir, ils se sont alloués les services d’un avocat spécialisé domicilié en France. Des actions qui ont un coût qui avoisinent 16 000 euros auquel les rameurs comme bien d’autres citoyens ont pris part. 
Le point fait, la présence de tous offre l’occasion d’un entraînement collectif. Il se déroulera une fois n’est pas coutume sous la bannière de la revendication.


 
Publicité