Tourisme : plusieurs criques du territoire des Savanes bientôt revalorisées et plus accessibles

tourisme les savanes
Les travaux d'aménagement de la crique Morpio (Iracoubo) sont en cours ©Abel PARNASSE
Des sites bientôt plus attractifs et plus accessibles pour les personnes à mobilité réduite... Voilà tout l'intérêt des travaux réalisés depuis octobre 2021 à la crique Morpio et la crique Parforce. D'autres sites de ce territoire bénéficieront des mêmes travaux.

Des sites revalorisés pour favoriser le tourisme. Depuis le 13 octobre 2021, la crique Morpio (Iracoubo) et la crique Parforce, située à Dégrad Saramaka (Kourou), subissent des travaux d'aménagement. Ils sont entrepris par la Communauté des Communes des Savanes afin de renforcer l’attractivité de ces sites touristiques. Les ouvrages devraient prendre fin au second semestre de cette année 2022.

Des sites rendus plus accessibles et conviviaux

Parmi les nouveaux éléments déjà visibles à la crique Morpio : une piste bétonnée pour les personnes à mobilité réduite et des carbets en cours de réhabilitation. Ces travaux d’aménagement prévoient surtout une revalorisation de l’espace et des équipements déjà présents. Seuls les accès pour les personnes à mobilité réduite sont inédits sur le site touristique.

Une nouvelle piste bétonnée prend place à la crique Morpio (Iracoubo). Le site sera accessible aux personnes à mobilité réduite. ©Abel PARNASSE

En revanche, en ce qui concerne la crique Parforce, de Dégrad Saramaka, les travaux d’aménagement lancés par la Communauté des Communes des Savanes prévoient l’installation de nouveaux carbets. "Derrière il y aura un mini-podium, pour ceux qui veulent faire de l’animation", ajoute François Ringuet, président de la CCDS et maire de la ville de Kourou. 

Les municipalités décideront s'il y a tarification

Plus tard, les criques Canceler (Sinnamary) et Organabo (Iracoubo) bénéficieront également de tels travaux. Le coût total des réalisations est estimé à 730 471,15 euros, dont un financement Leader du Gal des Savanes de 100 000 euros et une dotation "DETR 2021 – Etat" de 466 551,92 euros. En ce qui concerne la tarification de ces sites touristiques, rien n’est encore défini. La décision appartiendra aux maires des communes concernées.

Rendre le site des chutes de Fourgassier payant, c’est justement le projet évoqué par la mairie de Roura en septembre 2021. Des travaux d’aménagement avaient été entrepris, là aussi, pour revaloriser le lieu touristique et le rendre plus attractif. Néanmoins, les réalisations ont dû être arrêtées à cause des fortes pluies survenues à la fin de l’année. Certains éléments ont même été dégradés en raison des conditions météorologiques.