Sécurité routière : 31 tués, 509 blessés en 2020, un bilan en demi-teinte

sécurité
Accident 20 septembre
©DR

31 c'est le nombre de tués sur nos routes cette année. En 2019 sur la même période, on comptait 35 décès. Un bilan en demi-teinte alors que le territoire a connu de longues périodes d'inactivité.

 

En 2019, 387 accidents corporels ont été répertoriés selon les données de l’observatoire départemental de la sécurité routière de Guyane. 509 personnes ont été blessées, parmi elles 170 ont dû être hospitalisées. Le bilan du nombre de tués suite à accident de la route s’élevait à 35.  Au regard des chiffres de ces dernières années, la majorité des accidents mortels ont lieu hors des villes avec une zone accidentogène chez nous, celle située entre Macouria et l’île de Cayenne.

En 2020, 308 accidents et 31 décès

Pour l’année 2020, ce sont 308 accidents corporels qui ont été dénombrés sur le territoire. Des accidents qui ont conduit les services de secours à prendre en charge 129 blessés. Pour ce qui est des tués suite à accidents de la route en 2020, le décompte fait état de 31 personnes décédées. Autre constat : Les piétons, les cyclistes et les pilotes de deux-roues motorisés sont en première ligne dans les accidents de la route puisque 19 des 31 tués de l’année sont dans cette catégorie, à noter la douzaine de scootéristes décédés cette année.

Alcool, stupéfiants, et vitesse excessive

Quant aux causes de ces accidents, les données recueillies mettent en exergue l’alcool ou les stupéfiants mais également une vitesse excessive ou inadaptée. 26 des 31 décès ont été enregistrés sur le littoral quand Mana a enregistré 3 morts et Saint-Laurent-du-Maroni 2 tués. Concernant la courbe des âges,  3 jeunes garçons décédés avaient moins de 14 ans, 18 étaient âgées entre 18 et 44 ans. Contrairement à l’an dernier avec 4 tués, aucune victime de + de 65 ans n’est à déplorer.

Le reportage de Karl Sivatte :

Sécurité routière : 31 tués, 509 blessés en 2020.