publicité

Un séjour marathon pour la ministre Annick Girardin en Guyane pour deux jours

Deux mois après la première réunion du comité de suivi de l'Accord de Guyane à Paris, Annick Girardin, la ministre des Outre-mer est en Guyane pour un second point et rencontrer les acteurs du pays.

Annick Girardin au quartier de la piste Tarzan à Cayenne © Franck Leconte
© Franck Leconte Annick Girardin au quartier de la piste Tarzan à Cayenne
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La ministre des Outre-mer avait promis de venir en Guyane après la première rencontre parisienne du mois de juillet. Arrivée dimanche en début d'après-midi, elle a tout de suite précisé les contours de ses deux jours de visite à la rencontre des Guyanais. La Guyane reste prioritaire pour le gouvernement qui reste mobilisé cinq mois après le mouvement de mars-avril et la signature de l'Accord de Guyane.


Un échographe  pour lutter contre le trafic de drogue à l'aéroport Félix Eboué


La ministre Girardin a commencé sa visite en découvrant l'échographe désormais installé à l'aéroport Félix Eboué. Il était réclamé depuis des années et figurait en priorité sur la liste des éléments de lutte contre le trafic de drogue contre lequel il permettra de lutter plus efficacement. Cet instrument ne sera peut-être pas la panacée mais il devrait, un temps soit peu, freiner le travail des mules. Manipulé par un médecin échographe, il sera mis  en service très prochainement.
 

 

Visite des quartiers Piste Tarzan et Village chinois


La ministre Girardin s'est ensuite rendue dans deux quartiers sensibles de Cayenne : la piste Tarzan , un quartier où s'érigent de nombreuses habitations informelles. Les habitants y vivent dans des conditions sordides.

 

La ministre est allée, peu après, au Village chinois. Dans ce quartier populaire de Cayenne de nombreuses actions sont menées, notamment par l'association Les frères de la Crik, en faveur des jeunes. La ministres a échangé avec les responsables et les habitants qui ont souligné le manque de moyens pour améliorer les conditions de vie de la jeunesse.

 

La rencontre avec les élus


Les élus de Guyane attendaient de pied ferme Annick Girardin ce dimanche après-midi. Ils tiennent à faire part de leurs inquiétudes qu'il s'agisse des questions d'éducation, d'économie, de social avec le problème du RSA (Revenu Solidarité Active) pour lequel, la collectivité majeure n'est plus en mesure de contribuer a souligné le président de la CTG, Rodolphe Alexandre.


Cette première après-midi en Guyane s'est conclue à la mairie de Cayenne par une réunion avec les acteurs du secteur associatif.

Un programme rempli pour la suite de ce séjour ministériel


Ce lundi 18 septembre, la ministre aura une rencontre avec le monde économique puis avec les représentants  des communautés autochtones. L'après midi sera consacré à une réunion de travail avec le comité de suivi de l'Accord de Guyane.
Dans la matinée du 19 septembre, Annick Girardin ira sur un bateau de pêche mais tiendra avant une réunion avec tous les acteurs de la filière pêche.
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play